AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Amir Aberdeen | violent daydream

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
« membre + be young and in love. »

arrivé(e) le : 06/04/2018
Messages : 14
crédits : the riddler (avatar)
Points : 98
MessageSujet: Amir Aberdeen | violent daydream Ven 6 Avr - 18:14

Amir Aberdeen


tinderly yours

NOM : Aberdeen, descendant de cette longue lignée d'avocats.
PRÉNOM(S) : Amir, prénom choisi par son père en hommage à ses origines égyptiennes.
ÂGE : 35 ans.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Amir est né le 28 février 1983, au Caire, en Egypte.
EMPLOI : Avocat dans le cabinet réputé Aberdeen.
SITUATION CIVILE : Actuellement célibataire, Amir a toujours sacrifié son coeur pour sa carrière.
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel.
FEAT : Rami Malek.
Ambitieux Travailleur Déterminé Sûr & fier de lui Curieux Rêveur Charismatique Social Possessif Dévoué
Big results require big ambitions.

001. + Amir est issu de la famille Aberdeen, une famille réputée un peu partout grâce à son cabinet d'avocats. Pour remonter dans l'histoire, le cabinet a été fondé deux générations avant Amir, à savoir son grand-père. Initialement basé au Caire, le cabinet s'est par la suite étendu en Angleterre avant la naissance d'Amir par son père, pour ensuite mettre un pied dans les Etats-Unis. 002. + Amir est le principal héritier de cet empire, étant le fils aîné de la famille. Il a une petite soeur cependant, arrivé deux ans après lui, ainsi qu'un défunt frère plus jeune de quatre ans. Frère qui disparaît peu de temps après le 30ième anniversaire d'Amir, après un long combat contre le cancer. C'est d'ailleurs en partie à cause de cet événement qu'Amir tachera de pousser un peu plus le côté philanthrope de la famille, s'impliquant de tout coeur dans les associations de lutte contre le cancer auquel il fera par la même occasion bon nombre de dons. 003. + La raison de l'implantation du cabinet à Londres repose tout bêtement sur une histoire d'amour, dans un premier temps. Durant un voyage professionnel, le père d'Amir fait la rencontre de Lily-Rose, la mère du jeune homme, elle-même avocate. Son père décide alors de rester un peu plus longtemps que prévu en Angleterre, et saisit par la même occasion l'opportunité d'étendre le nom de famille Aberdeen. 004. + Naturellement, Amir est pris dans le rouage familial, exprimant très tôt un goût pour le droit, et par conséquent un avenir tout tracé dans ce domaine avec le soutien de ses parents. Cependant, Amir n'a jamais vraiment subi la pression familiale pour reprendre l'héritage. A vrai dire, il ne s'est jamais posé la question, mais il ne pense pas que sa famille aurait pris d'un mauvais oeil un autre choix de carrière, si toutefois il empruntait tout de même une branche prestigieuse. 005. + A sa majorité, Amir a réussi à se décrocher une place à Harvard, en tant qu'étudiant étranger, en majeure partie grâce à la réputation de son nom et le soutien financier de ses parents, même si ses notes étaient extrêmement positives. Possédant déjà les bases de l'anglais par héritage de sa mère, il s'y est également perfectionné sur place. 006. + A la sortie d'Harvard, il retourne dans un premier temps en Egypte, commençant ses premiers pas sous l'oeil de son géniteur. Cependant, Amir n'a jamais vraiment été à la même place ses premières années. Avec sa double nationalité égyptien-anglais, ainsi que ses années à Harvard, il était tout choisi pour prendre part aux nombreux voyages d'affaires du cabinet, agissant plus comme un free-lance sous le nom Aberdeen, plus ou moins. 007. + Bien que content de son parcours, une chose reste flagrante : il a inconsciemment sacrifié sa vie d'adolescent pour s'assurer une carrière et une réputation à la hauteur de son nom. Ce sentiment, mélangé aux nombreux voyages et la luxure qui gravite autour de son monde, lui a donné l'envie de profiter un peu, rattraper le temps perdu. Il devenait un peu plus fêtard, tout en essayant de garder bonne figure pour son patronyme bien sûr. Certains dérapages ont fait du bruit dans ce monde, mais jamais rien de grave pour autant. 008. + Amir n’a jamais connu le grand amour, bien qu’il ne soit pas opposé à cette idée pour autant. Principalement une question de timing. Sa première histoire remonte au lycée, histoire morte prématurément lors de son départ pour le contient américain. Sur place, même schéma. Brève idylle avec une autre étudiante, qu’il essaye cependant de faire vivre en retournant en Egypte. La distance aura raison du couple. 009. + La trentaine pointant le bout de son nez, Amir se rend à l'évidence : Il n'est plus aussi énergétique et à toute épreuve qu'il y a quelques années en arrière. Voyager, c'est bien, il adore, mais c'est un style de vie nomade. Il n'a pas de vie à proprement parlé pour lui, pas de foyer, très peu de véritable amitiés en dehors des amitiés professionnelles. Ses parents le remarquent très vite, décidant de le rapatrier en Egypte pour lui offrir un poste plus stable dans le siège du cabinet, au Caire, sa ville d'origine. Ainsi, sur ses 31 ans, il retrouve enfin un style de vie sédentaire. 010. + Quatre années plus tard, il ressent tout de même un sentiment de lassitude. Non pas pour le style de vie, mais pour un décor trop familier à son goût peut-être. Ses années de voyages lui ont offert un milliard de paysages, mais le voilà dans son berceau. Lorsque les Etats-Unis sont évoqués durant une réunion, Amir saute sur l'occasion pour rejoindre la branche Aberdeen en place à New-York, sous la direction de son oncle à la recherche d'un coup de main.


l'avis de votre personnage sur le site de rencontre matchmaker.
Amir n'a pas vraiment d'avis précis sur matchmaker. Il en a vaguement entendu parler dans son entourage, et encouragé par ceux-là pour s'inscrire dessus. Chose qu'il a faite, plus par curiosité qu'autre chose. Amir n'est pas dupe, il sait très bien qu'il ne trouvera pas le grand amour là-dessus. Disons plutôt qu'il prend ce site au second degré, quitte à faire quelques rencontres, même amicale pourquoi pas. New-York est une grande ville, alors ça peut faciliter des choses. Il ne s'y rend cependant que très rarement, regardant ponctuellement ses notifications et messages.


dylan

âge + 20 ans. disponiblité + Assez fréquente ! fuseau horaire + Celui de la France ! personnage + Scénario de Valentina Riese où avez vous connu le forum + Sur bazzart, je crois qu'en pensez vous + Très cool ! votre mot de la fin +  :oo:


Dernière édition par Amir Aberdeen le Lun 9 Avr - 21:13, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

arrivé(e) le : 06/04/2018
Messages : 14
crédits : the riddler (avatar)
Points : 98
MessageSujet: Re: Amir Aberdeen | violent daydream Ven 6 Avr - 18:15

La lune a ses nuages, ma réflexion a ses défauts.



L'enfance, au Caire. Amir est issu d'un couple à double nationalité, un père égyptien ainsi qu'une mère anglaise. Ses parents se sont rencontrés durant un voyage d'affaire, vivant dans un premier temps à Londres. Quelques mois avant la naissance de leur fils, ils sont venus s'installer au Caire. Son père devait reprendre son poste permanent au cabinet de la famille, quant à sa mère, avocate également à son propre nom dans un premier temps, fut absorbé dans l'entreprise familiale. Amir a alors fait ses premiers pas dans ce pays, l'Égypte. Il n'a jamais manqué de rien depuis sa naissance, venant d'une famille déjà fortunée, et qui commençait à l'époque à se faire doucement un nom, une réputation.

A ses 11 ans, Amir quitte pour la première fois son pays natal. La famille décide de s'installer temporairement en Angleterre pour solidifier l'implantation du cabinet d'avocats à Londres, plus ou moins délaissé après la naissance d'Amir. Il suit donc la petite famille, agrandi entre temps d'une petite soeur et d'un petit frère. Amir dispose, par chance, d'un très léger bagage linguistique par le biais de sa mère, qui tenait à lui apprendre les bases en plus de l'arabe. Même si les débuts étaient compliqués, il s'est révélé être un très bon apprenti et progressait relativement bien.

Quatre ans plus tard, retour aux sources pour les Aberdeen. Le cabinet étant à présent bien ancré sur le sol britannique, son père décide de rapatrier la famille à nouveau en Égypte, laissant le cabinet aux mains des partenaires acquis avec le temps. Amir n'en est pas mécontent, il aimait bien Londres, mais se sentait un peu perdu, surtout vis-à-vis des autres enfants de son âge puisqu'il ne maîtrisait pas encore l'anglais couramment.

Amir connait sa première histoire d'amour à cette période. Isis, la fille d'une amie de sa mère fréquentant la même école que lui. Première relation, tout est beau, tout est nouveau, tout est plus fort. Ils passent la totalité de l'équivalent du lycée ensemble, mais les soudaines portes s'ouvrant à Amir à la fin de sa dernière année bouscule totalement les choses. Il décroche une place à Harvard, pour étudier le droit et suivre les traces de ses parents. Opportunité sur laquelle il ne peut tirer un trait, mettant alors fin à son histoire avec Isis à contrecoeur. Amir s'envole alors pour un tout nouveau continent, cette fois tout seul. Première fois qu'il est séparé de sa famille. Par chance, l'expérience se révèle bien plus agréable qu'à Londres, puisque son niveau en anglais s'est nettement amélioré entre temps. Il intègre alors Harvard et plonge dans ses études tête baissée. Amir n'avait jamais réellement aimé l'échec. Question d'ADN surement, la victoire, le succès, la concurrence, c'était des mots familiers pour les Aberdeen et Amir ne voulait pas être le premier à trahir cette règle. Il commence en parallèle à fréquenter une nouvelle fille, Riley, étudiante de sa promotion. N'apprenant visiblement pas de ses erreurs précédentes, il s'attache trop vite et vice-versa, alors qu'il est conscient de quitter les Etats-Unis dès son diplôme en poche pour retourner en Égypte.

Durant un week-end où il était enfermé dans sa chambre au campus, à étudier, il reçoit un appel de sa mère, affolée et en larme. Ne souhaitant pas l'inquiéter inutilement, ses parents lui avaient caché l'état de santé de son frère Tarek, à l'époque âgé de seize ans, qui se détériorait de jours en jours. Migraine intense, vomissements, vertiges, et ainsi de suite. Ils lui ont alors diagnostiqué une tumeur cérébrale déjà bien avancée. Amir réserve immédiatement un vol pour ses prochaines vacances, préférant voir son frère plutôt que de rester sur le campus à étudier.

Diplôme en poche, Amir retourne chez lui, dans son vrai foyer, le Caire. Maintenant qu'il disposait d'une théorie solide sur le droit, il ne lui manquait plus que la pratique, chose que son père se tenait à prendre en charge naturellement, dans le cabinet familial. Ainsi, Amir fait ses premiers pas au côté de son père. Entre temps, l'état de Tarek semblait se stabiliser, à coup de chimiothérapie principalement. Il était affaibli et passait beaucoup de temps à l'hôpital, mais au moins il avait le sourire, c'était le plus important. Amir avait d'ailleurs établi sa maison secondaire dans la chambre d'hôpital de son frère, passant beaucoup de nuits à discuter de tout et de rien avec son petit frère.

Gagnant en expérience dans le domaine, son père prit la décision de détacher son fils du cabinet égyptien. Ainsi, Amir était le premier à se trouver dans les voyages professionnels, prospérant le nom Aberdeen dans les différentes villes et pays où se trouvait le cabinet. Un mode de vie que le jeune homme appréciait énormément. Il était encore jeune, avec le monde qui s'offrait à lui. C'est également à cette période qu'il en a profité pour vivre un peu plus, entre les soirées mondaines, le sentiment d'indépendance puisqu'il n'était plus à proprement parlé dans les quatre murs de l'entreprise familiale sous la surveillance de ses parents. Cependant, il ne perdait pas de vue son travail bien sûr, et tachait de donner bonne figure à son nom de famille.

Seulement, le temps passait, la vie filait à toute vitesse et Amir commençait à ressentir de la fatigue, avec un tel mode de vie. Toujours à jongler entre deux villes, dans un avion, peu de temps de repos puisqu'il devait travailler, ou se rendre à des conférences et ce genre de choses. Pas vraiment de répit pour le jeune homme, pas de maison à laquelle rentrer en fin de journée. Peu d'attaches, également, puisqu'il était toujours de passage dans un endroit. Ses parents l'ont très vite remarqué, d'ailleurs. Si il était du genre à respirer la joie de vivre la plupart du temps, il était facile de constater ses coups de mous, son irritation lorsque la fatigue se faisait un peu trop ressentir. Le coup de grâce fut le décès de Tarek, son petit-frère. Son état s'était amélioré ces dernières années, mais une rechute soudaine avait eu raison de lui, l'emportant à l'âge de 27 ans. Une disparition qu'Amir a très mal vécue, ressentant une part de culpabilité de ne pas avoir été plus souvent au chevet de son frère. Quelques semaines après l'enterrement, il revenait au cabinet du Caire pour un poste permanent, lui permettant ainsi de profiter de ses parents et de sa soeur.

Amir ne mit pas longtemps à s'habituer à ce nouveau style de vie. Enfin une maison, enfin un emploi du temps plus conventionnel. En dehors des voyages d'affaires bien plus rares à présent, il avait un endroit précis où se reposer après le travail, avec un cercle social fixe, principalement de vieux amis d'enfance. Malgré tout, il ne mit pas longtemps à sauter sur l'occasion lorsque New-York fut évoqué durant une réunion d'affaire. Le cabinet s'était implanté il y a deux années dans cette ville, sous l'oeil superviseur de l'oncle d'Amir, du côté de son père. Cabinet qui avait été plus ou moins délaissé par les Aberdeen. S'ils étaient bien implantés en Égypte et en Angleterre, New-York restait encore assez fragile. Amir fut le candidat le plus logique pour prêter main forte à son oncle, notamment grâce à ses quelques années sur le sol américain, à Harvard. De plus, il commençait à se lasser du paysage d'Égypte, et ce poste lui permettait à la fois de garder un mode de vie stable, tout en changeant radicalement de décor.


Dernière édition par Amir Aberdeen le Lun 9 Avr - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : Lizelandre
arrivé(e) le : 15/02/2018
Messages : 190
avatar : Candice Accola
crédits : Vitaly Romanov (the best)
Points : 440
âge du perso : Bientôt 30 ans.
MessageSujet: Re: Amir Aberdeen | violent daydream Ven 6 Avr - 18:18

Bienvenuuuuue !! Courage pour ta fiche avec un super choix de scénario et in homme magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : pop'n gum
arrivé(e) le : 28/07/2017
Messages : 139
avatar : teresa palmer
crédits : lumos solem. (avatar) tumblr (gifs)
Points : 71
âge du perso : trente ans
MessageSujet: Re: Amir Aberdeen | violent daydream Ven 6 Avr - 18:46

Bienvenuue :waii:

_________________

    you have this one life. How do you wanna spend it ? Apologizing ? Regretting ? Questioning ? Running after people who don't see you ? Be brave. Believe in yourself. Do what feels good. Take risks. Make yourself proud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Admin + queen of hearts. »

pseudo : sweet poison (anaïs).
arrivé(e) le : 19/06/2017
Messages : 10550
avatar : eliza taylor.
crédits : sweet poison (avatar).
Points : 1745
âge du perso : vingt-sept ans.
MessageSujet: Re: Amir Aberdeen | violent daydream Ven 6 Avr - 18:50

bienvenue :waii: bonne chance pour ta fiche :tinyheart:
si tu as des questions de :v:

_________________
in the dead of the night, i'll make it up to you.
Took your heart, took your hand, Promise you all that I have Hoping that you understand I'm far from a perfect man. 'Cause honey it's been a hard year It seemed like we're going nowhere. In our darkest hour, in the dead of the night I'll make it up to you. Your hands in mine I'll make it up to you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Admin + queen of hearts. »

pseudo : MARY-W. /marie.
arrivé(e) le : 23/06/2017
Messages : 3648
avatar : stephen amell, miaou.
crédits : @my love (avatar), tumblr (gifs), uc (quote).
Points : 523
âge du perso : trente-quatre ans.
MessageSujet: Re: Amir Aberdeen | violent daydream Ven 6 Avr - 21:33

le scénario de mon ex :flirt: :tongue: :tongue:
bienvenue! :aw: je viens te prévenir que valentina est en examens en ce moment, elle n'a pas eu le temps de poster une absence mais voilà, elle va peut-être venir te dire un coucou mais sinon elle n'a pas déserté, elle est pas mal débordée :angel: :brille: bonne chance pour ta fiche :classe:

Si tu as des questions, n'hésite pas :v:

_________________


we didn't choose the thug life
home is like a smile you see in a photograph. no matter what you do, its not supposed to change. how i wish that i could feel that once more, right now. i really need you to be here because you want to be, back here safe and sound with me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

arrivé(e) le : 06/04/2018
Messages : 14
crédits : the riddler (avatar)
Points : 98
MessageSujet: Re: Amir Aberdeen | violent daydream Sam 7 Avr - 12:53

Merci à tous pour l'accueil :red: :keur:

@Jonah Reeve D'accord, pas de soucis ! Merci d'avoir prévenu :waii:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

arrivé(e) le : 29/07/2017
Messages : 445
avatar : Sophia Bush
crédits : snape & tumblr
Points : 108
âge du perso : 31 ans
MessageSujet: Re: Amir Aberdeen | violent daydream Dim 8 Avr - 16:25

bienvenue I love you

_________________
i don't even know
if I believe
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : ginger squid, Laura
arrivé(e) le : 24/02/2018
Messages : 43
avatar : alexandra badass daddario
crédits : schuylers (ava), astra (sign)
Points : 30
âge du perso : 31 ans, quelques cheveux blancs fièrement assumés
MessageSujet: Re: Amir Aberdeen | violent daydream Dim 8 Avr - 16:43

:waii: :waii: :waii:
Je frétille, t'es trop parfait tu as gardé l'avatar et le pseudo c'est beau je suis émue. :cutie:
Merci de t'intéresser à Amir, j'aime déjà beaucoup ce que tu en as fait. :groschoc: Si tu as des questions ou envie de papoter, n'hésite pas à m'envoyer un MP. J'ai été un peu prise ce week-end mais j'essaierais de passer plus souvent à l'avenir. :tinyheart:
(Et merci @Jonah Reeve d'avoir prévenu, t'es un ange :tinyheart:)

_________________
hauts les coeurs
tu me répètes « on sait jamais », alors non évidemment on sait jamais ce que la prochaine nuit nous réserve, mais toutes les autres non plus si tu vas par là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : L'Homme du futur
arrivé(e) le : 25/07/2017
Messages : 1243
avatar : Kit H.
crédits : Shiya.
Points : 40
âge du perso : 27 ans
MessageSujet: Re: Amir Aberdeen | violent daydream Lun 9 Avr - 6:14

Rami I love you
Bienvenue parmi nous et bon courage pour la suite :lilheart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: Amir Aberdeen | violent daydream

Revenir en haut Aller en bas

Amir Aberdeen | violent daydream

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the tinder way :: spread your wings :: Bringing Up Baby :: fiches validées-