AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

With the darnkess fed. I will be your scarecrow ♠ Zachary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : Captaine Pyjama ♪
arrivé(e) le : 23/03/2018
Messages : 9
avatar : francisco lachowski
crédits : @Cranberry
Points : 0
âge du perso : 27 ans, encore l'âge de rire, encore l'âge de grandir, encore l'âge de se dire "puisqu'on est jeunes..."
MessageSujet: With the darnkess fed. I will be your scarecrow ♠ Zachary Sam 24 Mar - 1:16

Zachary Reeve


TINDER SEX

NOM : Reeve – On ne choisit pas sa famille, on ne choisit pas le nom qui sera le nôtre, pour un jour, comme pour toute une vie. Reeve, c’est toute une génération, c’est tout un clan. Des rires, des pleurs parfois, des moments de peines, des moments de partages. Reeve, c’est plus qu’un nom, c’est une appartenance. Et bien que ses relations ne fussent pas toujours faciles avec ses parents, surtout en grandissant, au fond de lui, il le porte fièrement, et sa fraterie, est tout pour lui.
PRÉNOM(S) : Zachary, aka « Zach. Le prénom Zachary vient du prénom hébraïque Zekharia. Souvent associé à la formule de « Dieu s’est levé », quand il s’est rendu compte de la signification de son prénom, il ne fut pas étonné. Quand on a des parents aussi traditionalistes et portés sur la religion, c’était presque normal. Pour autant, Zach n’a jamais vraiment apprécié ou à contrario, détesté son prénom. Il s’est habitué à son identité, et puisqu’il n’avait de toute façon pas son mot à dire le jour où sa venue est mode est arrivé, alors autant s’en contenter, après tout.
ÂGE : 27 ans, le bon âge, encore pour pouvoir se prétendre assez jeune. Assez pour finir de matelas en matelas sans jamais se sentir trop vieux pour ça.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Il est né le 04 Mai dans le Maine, au sein de sa charmante mais combien catholique et possessive famille, en 1991.
EMPLOI : Quand il était plus jeune, il est passé par bien des phases. Comme tout le monde, sans doute. Il se voyait parfois sur les routes et musicien, parfois derrière une caméra, à faire n’importe quel montage qui serait critiqué pour devenir des œuvres plus tard. Les idées ont fusé, et les années ont passées. C’est finalement un projet de e bar avec son frère qui l’a séduit, et le voilà maintenant co-propriétaire du « The Reeve », dans le quartier, qui à son sens, est le plus animé jamais connu.
SITUATION CIVILE : Célib(âtard)
ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuel inassumé
FEAT : francisco lachowski
Ambitieux Indécis Cynique Loyal Créatif Dynamique Lunatique Audacieux Prudent Méthodique  Charismatique  Travailleur  Inspiré Acerbe Investi  Attentif Fêtard Indépendant  Torturé Charmeur Avenant Sportif Aventureux  
Let’s swallow the moon and the stars


001. +Pas du tout pudique ou gêné par son corps, il en est au contraire très fier. Sportif, il s’entretien tous les jours et il n’hésite pas à se promener à poil chez lui, et d’ailleurs même se balader torse nu dans la rue en été, ça ne le gêne pas. Il ferait volontiers tomber le bas si c’était autorisé. Il n’a jamais réellement eu de problèmes avec son corps ou son visage, et ça aurait été mentir, de dire qu’il ne pouvait pas se dire beau garçon. Pour lui, c’est simplement une chance génétique à entretenir au mieux, même s’il est bien heureux, de pouvoir en jouer quand il veut obtenir quelque chose de façon rapide et aisée. 002. + Bien qu’il  fût élevé dans une famille catholique, il n’a jamais vraiment adhéré à leurs idées religieuses et traditionnelles. C’était plutôt le genre à faire le mur, et à rendre ses parents dingues. Il n’est jamais rentré dans leurs critères, et c’est aussi un peu ça qui l’a poussé à s’en aller chez son frère aîné quand il a enfin eu l’occasion. Le temps passé sans lui, fut assez compliqué. C’était l’âge des envies de fuite, des envies de faire hurler ses parents, de faire vibrer le calme d’une maison à coup d’insultes et de disputes, c’est simplement l’âge où on est un peu con. Et con, il l’était pas mal. Zach a toujours eu de l’ambition, des envies incompatibles avec la vie qu’avait imposée ses parents. Il se sentait ailleurs, à part de sa ville. Il s’épanoui désormais, et sans doute, qu’il a enfin l’impression d’être là où il le devait réellement. 003. + Bisexuel, Zach a pourtant encore du mal à l’admettre. S’il a toujours eu une attirance certaine pour les hommes, pour le moment ce n’est pas quelque chose qu’il assume, et il rejette même cette idée. Souvent, il porte des propos un peu homophobes, mais c’est une façon de se convaincre lui-même que les hommes ne l’attirent pas. Par contre, ça le fait souvent passer pour un connard, et ça peut poser quelques problèmes. Il n’a parlé de tout ça à personne, et il ne compte pas le faire. Pour lui, les choses sont claires, en tout cas en apparences. Il y a quelques années, quand il était encore adolescent, il brimait régulièrement un camarade de classe pour son aspect effiminé, et ce n’est pas pour se retrouver à travers lui. Il a encore aujourd’hui honte de cette histoire, et préfère passer sous silence son comportement de l’époque. 004. +Sa pire crainte est plutôt originale, mais compréhensible. Trop indépendant, il a toujours l’angoisse de devenir papa avant l’heure. Avec le nombre de conquêtes qu’il enchaîne ce n’est pas vraiment une chose tout à fait impossible, même si il prend ses précautions. Pour lui, hors de question d’assumer un gamin, il n’en veut pas, ni aujourd’hui et demain. Alors c’est toujours un peu inquiétant pour lui de recevoir un SMS du genre « Faut qu’on parle. » de ses anciennes relations d’une nuit ou de quelques mois. C'est sans doute survenu à cause de l'affaire Noémy, dont il n'a parlé à personne dans sa famille. C'était une histoire de sexe, un plan régulier sans prises de têtes. La jeune femme pensait être enceinte avant son départ du Maine, et elle s'était persuadée que si c'était le cas, il aurait pu être de lui. Il n'a jamais demandé à savoir après coup, et ne souhaite pas être tenu au courant. Pour lui, c'est une connerie. Elle s'est fait des idées, point. 005. + Voyageur dans l’âme, il  adore passer des vacances dans les quatre coins du monde avec son sac sur le dos, en version globetrotteur. Dès qu’il en a l’occasion, il s’en va en voyages chez l’habitant. Pour le moment, il n’y est pas encore allé, mais sa destination de rêve serait le Japon.  Partir sur la route, sans rien, sans personne, ça l’aide à se remettre droit dans ses baskets, à faire la paix avec lui-même. C’est important à ses yeux, pour se ressourcer, et se recentrer physiquement et psychologiquement. Alors il n’est pas rare, qu’il parte deux à trois fois dans l’année. Il ne raconte jamais ses voyages, il préfère garder pour lui et ses yeux, le moindre bout de ce que le hasard 006. + Depuis son arrivée en ville, il a commencé à pratiquer le basketball en club. C’est vrai, qu’il n’est pas forcément équipe de nature, mais il avait besoin d’un moment à lui pour se défouler physiquement. Quelque part, ce n’est pas plus mal, et ça lui donne l’occasion d’apprendre à vivre et consolider des liens différents que ceux dont il est habitué. 007. + C’est un épisode dont il aurait pu être plutôt fière, mais il n’en a jamais informé sa bande de joyeux lurons qui lui servait d’amis lors de son adolescence dans le Maine. La plupart du temps, il parle de sa première fois comme d’une soirée trop arrosée, avec une occasion qui ne se représentait pas deux fois. En réalité, il se souvient encore du chemiser ouvert de sa professeur d’anglais, du dégât pour les tables, et des buées interdites qui envahissaient l’air. Et il a cette façon, de sourire en coin, quand il y repense. Ce n’était arrivé qu’une fois, mais une seule fois, c’est tout ce qu’il avait demandé, et il l’avait obtenu. 008. +Lorsqu’il a eu environ quatorze ans, le jeune homme a eu un accident de voiture avec sa mère. Elle a tenté de dépasser un camion, par pur désir de rentrer à la maison rapidement, sur une route pluvieuse. Bien sûr, la voiture a dévié, et s’est retrouvé dans le fossé. Plus de peur que de mal pour les deux passagers, bien que depuis cet accident, il est tétanisé lorsqu’il est sur la route. Il a gardé une cicatrice dans la nuque, assez visible.009. +Mélomane depuis sa plus tendre enfance, ses parents l’ont toujours encouragés à jouer d’un instrument de musique et à exercer sa voix, qui était déjà très belle quand il était petit. Ne se décidant pas sur le choix de l’instrument, il a donc appris deux choses différentes. Le violon et le piano, plus modestement. Au début, les notes qu’il jouait étaient surtout crées pour faire plaisir à sa mère, dont le sourire face à une sonate, était ravissant, et rapidement, il a trouvé une façon de s’exprimer, une façon de parler sans avoir à choisir des mots. Ouvrir son coeur et son âme à travers les mélodies, c’est ce qui lui convient encore le mieux. Il n’a pas vraiment abandonné, l’idée, d’être reconnu pour son talent un jour. Auteur, compositeur, il cache secrètement, des bribes d’opéra à son entourage, préfèrant se dévoiler comme un rockeur écorché.  010. + Il a, depuis quelques années, développé une phobie par rapport à l’eau. Il a failli se noyer en vacances avec des amis, et cela l’a profondément marqué. Il préfère en rire, et il n’en a plus reparlé, mais il regarde les longues étendues d’eau avec une certaine méfiance, sans donner la moindre explication sur son refus de s’y plonger. Il se souvient du manque d’air, de cet instant, où l’eau l’aspirait loin, toujours plus loin. Son angoisse n’a jamais été aussi vive, et son coeur avait semblé lui glisser entre les doigts. Il sait qu’il a perdu quelque chose de lui au fond de cet océan, une part d’incrédulité, remplacée par une peur qu’il n’essaye pas de soigner.


l'avis de votre personnage sur le site de rencontre matchmaker.
Pas d’amour, pas de sentiments, pas d’envie de partager, juste une envie d’aller et de venir, de ne pas avoir à se justifier, de ne pas avoir à donner. Avant, c’était autre chose. Pour trouver une sensation nocturne, un instant fiévreux, le bar lui suffisait. On fait un sourire, on offre un verre, on se contente de complimenter, et les femmes au fond, ça n’avait rien de compliqué. Zach, il s’adapte. On lui offre de nouveaux moyens de s’amuser, alors autant les expérimenter. MatchMaker, il l’utilise plus que fréquemment. Il adore le concept, et l’a tout de suite adopté. C’est au départ, un ami à lui qui lui a expliqué, et l’a convaincu de s’inscrire. Au bout de dix secondes sans doute. Zach passe un temps non négligeable à divaguer sur les différents profils, et même si ce n’est pas pour la meilleure des raisons, il sait qu’il n’a pas de mal à trouver de quoi faire, quand ça revient trop chère d’offrir quelques verres. Les sites de rencontres, c’est moderne, il ne voit pas le problème à ça, et il serait plutôt du genre à encourager le système. En tant qu’utilisateur régulier, c’est plutôt logique.Il ne veut pas trouver l’amour, et ne s’attend pas à le trouver. Il sait ce qu’il recherche, et il sait comment faire pour l’obtenir. En revanche, il comprends que certaines personnes croient pouvoir trouver une véritable relation sur ce genre de sites. Pourquoi pas, après tout.


P. + Captaine Pyjama

âge + L’âge où on a déjà plus trop envie de le dire /o disponiblité + Surtout en week-end ♥️ fuseau horaire + C’est pour les faibles, je m’adapte moi, j’ai pas de vie moi et alors ?! personnage +Adapté pour le pré-lien de Jonah. où avez vous connu le forum + En traînant d’amis en amis qu'en pensez vous +Tellement hideux que j’ai eu envie d’y venir ! [Coup de coeur, contexte, design...]votre mot de la fin + Smashing


Dernière édition par Zachary Reeve le Sam 24 Mar - 15:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : Captaine Pyjama ♪
arrivé(e) le : 23/03/2018
Messages : 9
avatar : francisco lachowski
crédits : @Cranberry
Points : 0
âge du perso : 27 ans, encore l'âge de rire, encore l'âge de grandir, encore l'âge de se dire "puisqu'on est jeunes..."
MessageSujet: Re: With the darnkess fed. I will be your scarecrow ♠ Zachary Sam 24 Mar - 1:16

I climb the stage again this night



"I just wanna see you crawl all over me"


> « Attends quoi ? T’es sérieuse là ? Putain mais c’est pas possible ! On avait fait gaffe pourtant non ! »Zach frappa dans un mur sans même s’en rendre compte. La colère déformait son visage et il croyait être en plein cauchemar. Il ne voulait pas regarder Noémy dans les yeux, comment le pourrait-il ? En réalité, ils ne se fréquentaient que « Je suis désolée…Je sais pas comment ça a pu arriver…, écoute, je ne suis certaine de rien encore. » Il soupira et sa voix s’élevait encore plus fortement dans la chambre. « Mais putain ferme là  ! Comment tu crois que c’est arrivé ? Tu l’as fait exprès c’est ça ? » Il se mordait la lèvre. D’un naturel assez colérique, il faisait au mieux pour ne pas laisser son agacement le laisser s’emporter encore plus violemment. « Je te jure que non…Je t’en prie, c’est juste une supposition pour le moment tu sais. » Le jeune homme se détourna brusquement, repoussant la main de la jeune fille qui se posait sur son bras. « Je serais pas son père t’entends ? Hors de question que je gâche ma vie. » Il enfila rapidement son t-shirt sous les larmes de cette fille qui voyait un père potentiel prêt à quitter l’appartement. Elle connaissait Zachary et elle savait qu’il était capable de disparaître subitement sous ses yeux pour ne plus jamais revenir devant elle. Pourtant, elle en était sincèrement amoureuse et ça lui paraissait tellement cruel qu’il puisse l’abandonner elle et l'enfant, si elle en porte un. Elle laissait ses larmes couler, elle ne tenait ni de retenir sa peine, ni de retenir Zachary qui avait déjà gagné le couloir, la main sur la poignée de porte. Il se tourna une dernière fois vers elle, et soupira doucement. Une minute à peine le fit hésiter, et puis il détourna ses yeux d’elle, ouvrant la porte. A cet instant il s’en alla dans les escaliers, et il eut juste le temps de l’entendre crier son prénom. Mais il ne revint pas sur ses pas. Il quitta l’immeuble, avec l’image du ventre de Noémy dans la tête. Il avait toujours eu peur que cela puisse arriver. Il voulait plus que tout ne jamais avoir à être père. Mais avec toutes ses conquêtes, cela devait bien finir par arriver un jour. Il sentait sa gorge se nouer. Mais il ne retourna jamais en arrière. Il ne voulait pas gâcher sa vie, il voulait aller de l’avant. De toute façon, son chemin était déjà tracé pour lui. Il s’en irait bientôt de cette ville, bientôt de ce pays. Quelque chose d’autre l’attendait. C’était lâche, mais il se fichait de ce qu’on pouvait penser de lui. Sa vie était ailleurs, et encore moins en tant que père de famille. Dans l’appartement, la jeune femme s’effondra au sol, et intiment, elle s’était jurée de revenir un jour dans la vie de Zach et qu’elle gagnerait définitivement son cœur. Elle en était presque certaine, elle attendait son enfant. Depuis quelques jours, elle avait des nausées, elle n’avait plus la tête sur les épaules, des bouleversements se faisaient sentir. C’est vrai, elle n’avait pas toujours eu Zachary comme seul relation d’un soir, mais dans son coeur, elle avait envie, que ce soit avec lui. Le temps lui donnerait confirmation. Zachary lui, n’avait pas le désir d’avoir une famille, n’avait pas de sentiments pour elle, et n’en aurait jamais. Il décida en quittant l’appartement, d’oublier cette histoire. Il n’en parlerait à personne. Il s’en irait de sa vie, comme il l’a toujours fait pour toutes ces filles de passage. Il refusait d’être le père d’un potentiel enfant. Même si c’était vrai, ça ne serait pas lui.  

> L’air semblait différent ici. Peut-être, ou sans doute même, que ce n’était qu’une impression liée à l’excitation d’être enfin loin, d’avoir trouvé le courage, de partir, sac sur le dos, mais des rêves et des idées débordantes de sa tête et de son cœur. Il soupirait, respirant à plein poumon l’odeur et l’allure de sa nouvelle ville. Il savait que tout se passerait bien, pourquoi ça ne serait pas le cas ? Si le bruit des voitures et des gens pressés recouvrait ses oreilles d’un bourdonnement assourdissant, son esprit lui, pouvait encore entendre les cris de ses parents, alors qu’il avait choisi New-York. Il avait choisi Jonah aussi, d’une certaine façon. Il savait qu’il serait toujours là pour lui, et ça s’est confirmé quand il lui avait formulé l’envie de quitter le Maine. Son frère, était tout pour lui, comme sa sœur. Il y avait toujours eu ce lien fraternel, ce lien incassable, qui les liait tous. Zachary n’avait jamais vraiment osé l’avouer, mais pour lui, plus que son père, c’était Jonah son modèle dans la vie. Ce n’est pas le genre de choses dont on parle naturellement, et il avait toujours été plutôt pudique sur ses sentiments, mais depuis tout gamin, quand il le regardait et l’écoutait, on ne pouvait y voir apparaître que de l’admiration, même en temps de conflits, ce qui arrivait à tous les frères. Mais désormais, il était là. Casquette à l’envers, et lacets défaits par un long trajet. Il ne pouvait s’empêcher de sourire, intiment convaincu qu’il faisait le bon choix en changeant de vie, en changeant d’espace et de paysage. La voix de sa mère résonnait en lui, elle vibrait comme si, braver l’interdit rendait tout ça encore meilleur, ce qui dans le fond, était totalement vrai. Zachary avait toujours aimé sa mère, comme tous les petits garçons, mais une certaine incompréhension s’était installée au fur et à mesure qu’il avait grandi. Les aspirations et les espoirs professionnels et privés de sa mère, n’étaient pas ceux qu’il voulait. Une déchirure s’était jetée entre eux, et elle s’élargissait au fur et à mesure que les années passaient. Zachary n’avait jamais été le genre de fils à écouter, à obéir. Il avait toujours été en marge, et préférait défier l’autorité parentale que de se ranger dans sa famille plutôt conservatrice. C’était ce qui l’avait animé toute son adolescence. Quelque part, il ne pouvait pas regretter, il avait aimé que sa mère lui porte autant d’attention, même si c’était uniquement pour l’engueuler. Il ne s’était jamais considéré doué en quelque chose, et il n’avait gère pu attirer son attention d’une autre façon, alors il avait continué comme ça. Il se souvenait subitement de toutes ces époques qu’il avait vécu dans sa petite maison, entouré, et pourtant parfois si seul. Finalement, il n’avait pas vraiment changé. Et ça lui importait peu. Il était lui-même, et c’était le plus important à ses yeux. Son frère l’acceptait, sa sœur aussi, alors ça lui convenait. Quitter le Maine, c’était retrouver un second souffle, c’était aspirer à une réelle liberté. Tout ce qu’il faisait sous le regard désapprobateur de ses parents, il pourrait maintenant le faire sans jugement. La vie, c’était sûrement au fond. Il avait été un sale gosse là-bas, et il pouvait l’être encore plus ici. Cette idée, le faisait largement sourire. Et encore, sa famille n’était pas au courant de tout. Si sa mère savait seulement qu’il avait peut-être un mioche quelque part, elle l’aurait sûrement mis elle-même à la porte depuis bien longtemps. Il quitta le hall de la gare, laissant derrière lui les annonces de voyage et les gens sur le départ. Il avait décidé en quittant le quai, qu’il n’y retourna pas, en tout cas, pas pour ça. L’horloge indiquait plus de quinze heures, et le temps n’avait déjà plus d’emprise sur lui pourtant. Ses yeux se gavaient déjà de tout ce qu’il allait pouvoir faire, voir, sentir, apprendre. La seule chose qu’il regrettait, c’était de ne pas s’être en aller plus tôt. La ville et ses immenses buildings n’attendaient que lui.

> C’était le dernier client. C’était presque terminé. Depuis quelques temps, il dirigeait un bar avec Jonah, et ce fut un projet, certes de longue haleine, mais dont il était heureux. Son concept était particulier, mais il l’avait mené à bout, et ça lui donnait une certaine satisfaction. Travailler, voir un concept naître et se développer, c’était une aspiration qui lui prenait désormais tout son temps. Il s’était adapté à la vie dans cette grande ville, et il n’en avait jamais douté. Quand il repensait au Maine, il n’éprouvait aucun regret. Il n’avait que le souvenir d’un foyer comme un autre, qu’il avait sans doute mis trop de temps à quitter. L’homme assis, buvait avec une gamine sur les genoux. Il se demandait bien, qui pouvait avoir l’idée de ramener une petite fille dans un endroit comme ça. Ce n’était sûrement pas très approprié, mais lui, voulait simplement encaisser et finir sa soirée. Quand il voyait cette scène, il pensait avant tout à Jonah, à tout ce qu’il avait vécu, mais aussi à lui, et à Noémy. Parfois, ça lui arrivait de se demander, ce qui se passait dans sa vie, et si ses doutes de l’époque s’étaient transformés en un enfant, qui était de lui. Il n’aimait pas cette idée, et se confortait dans le sentiment que ce n’était pas arrivé. Et qu’il y aurait eu peu de chances qu’il soit de lui, vu la réputation de la fille en question. Et pourtant, voir ce père, lui nouait un peu l’estomac, alors il préférait détourner les yeux, le temps de sécher les derniers verres. Un ami lui avait un jour parlé, de ce qu’on appelle en science-fiction, les univers parallèles, mais il n’y avait jamais cru. Peut-être, qu’en suivant cette logique, quelque part dans un autre système solaire, dans un autre monde, il était papa, et heureux. Est-ce que c’était seulement possible ? Il ne pouvait pas s’imaginer ça, et il préférait en rire. Autour de lui, on commençait à se mettre en couple, à penser relations longue durée, à vouloir avancer à deux. Pourtant, il était encore à contre-courant. Il voulait simplement s’amuser, continuer sans sentiments embarrassants, profiter d’un aller et venu de plusieurs corps, et de plusieurs instants physiques. En toute honnêteté, il ne se souvenait même pas d’avoir été amoureux, ou d’avoir essayé d’être en couple de façon exclusive. Ce n’était pas fait pour lui, et il doutait sur le fait que ça le soit seulement un jour. Il ne voulait pas rentrer dans des cases toutes faites, il voulait simplement se contenter de vivre sa vie, sans jugements, sans pression. Il allait librement, et ne se posait pas de questions. Pour le moment, et sûrement pour des années à venir, c’était comme ça qu’il entendrait mener sa vie, et qu’importe le regard des autres. Zachary, resterait toujours Zachary.









Dernière édition par Zachary Reeve le Mer 28 Mar - 14:26, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

arrivé(e) le : 18/07/2017
Messages : 8778
avatar : Tom Holland
crédits : Exordium.
Points : 36
âge du perso : 23 ans.
MessageSujet: Re: With the darnkess fed. I will be your scarecrow ♠ Zachary Sam 24 Mar - 10:10

Bienvenue I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Admin + queen of hearts. »

pseudo : MARY-W. /marie.
arrivé(e) le : 23/06/2017
Messages : 3648
avatar : stephen amell, miaou.
crédits : @my love (avatar), tumblr (gifs), uc (quote).
Points : 523
âge du perso : trente-quatre ans.
MessageSujet: Re: With the darnkess fed. I will be your scarecrow ♠ Zachary Sam 24 Mar - 11:27

mon broooooooooooooooo :waii: :waii: :waii: :flirt: :kiiss: :luf: :ananas: :luf: :flirt: :waii: :waii: :waii: :kiiss: :kiiss: :kiiss: bienvenuuuuuuue :amen: :classe: :amen:
bonne chance pour ta fiche, si tu as des questions, n'hésite pas :aw: :héé:

et merci de tenter mon pré-lieeeeeen :what: :luf: :luf:

_________________


we didn't choose the thug life
home is like a smile you see in a photograph. no matter what you do, its not supposed to change. how i wish that i could feel that once more, right now. i really need you to be here because you want to be, back here safe and sound with me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : pop'n gum
arrivé(e) le : 28/07/2017
Messages : 139
avatar : teresa palmer
crédits : lumos solem. (avatar) tumblr (gifs)
Points : 71
âge du perso : trente ans
MessageSujet: Re: With the darnkess fed. I will be your scarecrow ♠ Zachary Sam 24 Mar - 13:03

bienvenuue :waii:

_________________

    you have this one life. How do you wanna spend it ? Apologizing ? Regretting ? Questioning ? Running after people who don't see you ? Be brave. Believe in yourself. Do what feels good. Take risks. Make yourself proud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : Captaine Pyjama ♪
arrivé(e) le : 23/03/2018
Messages : 9
avatar : francisco lachowski
crédits : @Cranberry
Points : 0
âge du perso : 27 ans, encore l'âge de rire, encore l'âge de grandir, encore l'âge de se dire "puisqu'on est jeunes..."
MessageSujet: Re: With the darnkess fed. I will be your scarecrow ♠ Zachary Sam 24 Mar - 13:16

Merci tout le monde :flirt:
J'ai hâte de pouvoir RP avec vous :brille:

Merci Jonah, je n'hésiterai pas ♥️
D'ailleurs je pense venir bientôt :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : kidd, faustine.
arrivé(e) le : 19/03/2018
Messages : 43
avatar : luke grimes.
crédits : av@self, images@pinterest.
Points : 0
âge du perso : thirty one.
MessageSujet: Re: With the darnkess fed. I will be your scarecrow ♠ Zachary Sam 24 Mar - 17:28

bienvenue parmi nous. :aw:

_________________
―― everyday I spend my time drinking wine, feeling fine, waiting here to find the sign that I should take it slow (here I go!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : kane./alexia.
arrivé(e) le : 15/02/2018
Messages : 125
avatar : joseph morgan
crédits : avatar @tearsflight (bazzart), gifs @giphy, code signature @endlesslove (bazzart).
Points : 91
âge du perso : vingt-neuf années révolues, il passera bientôt le cap de la trentaine avec un charmant sourire aux lèvres.
MessageSujet: Re: With the darnkess fed. I will be your scarecrow ♠ Zachary Sam 24 Mar - 17:46

Chico L., je fonds :cutie: :brille:
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche I love you

_________________
    i'll the best you ever had ◇ Yes, I want to be your friend. I want to be the friend you fall hopelessly in love with. The one you take into your arms and into your bed and into the private world you keep trapped in your head. I want to be that kind of friend. (endlesslove on bazzart).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : Captaine Pyjama ♪
arrivé(e) le : 23/03/2018
Messages : 9
avatar : francisco lachowski
crédits : @Cranberry
Points : 0
âge du perso : 27 ans, encore l'âge de rire, encore l'âge de grandir, encore l'âge de se dire "puisqu'on est jeunes..."
MessageSujet: Re: With the darnkess fed. I will be your scarecrow ♠ Zachary Lun 26 Mar - 19:52

Merci ! :waii:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : Lizelandre
arrivé(e) le : 15/02/2018
Messages : 190
avatar : Candice Accola
crédits : Vitaly Romanov (the best)
Points : 440
âge du perso : Bientôt 30 ans.
MessageSujet: Re: With the darnkess fed. I will be your scarecrow ♠ Zachary Jeu 29 Mar - 10:55

Bienvenue bel inconnu ! Je connaissais pas cette tête, mais je l'adore ! :waii:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: With the darnkess fed. I will be your scarecrow ♠ Zachary

Revenir en haut Aller en bas

With the darnkess fed. I will be your scarecrow ♠ Zachary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the tinder way :: spread your wings :: Bringing Up Baby :: fiches validées-