AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

You My Homie, Yeah You Know Me - Orion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : Lizelandre
arrivé(e) le : 15/02/2018
Messages : 190
avatar : Candice Accola
crédits : Vitaly Romanov (the best)
Points : 440
âge du perso : Bientôt 30 ans.
MessageSujet: You My Homie, Yeah You Know Me - Orion Mer 21 Mar - 19:32

You My Homie, Yeah You Know Me

       

Le bar est bondé ce vendredi soir, en plein début de mars, ce n’est pas étonnant. C’est un petit endroit réputé pour ses bières et ses cocktails aux milles et une saveurs. Le lieu ne paie pas de mine et les personnes qui y vont ne sont pas de grandes célébrités aux regards coincés ou aux cônes détruits par la drogue. Mais c’est justement qui plait à Lexie. Ok, peut-être qu’elle exagère en parlant des célébrités, peut-être bien qu’elle est un peu épuisée et que tout ça nuit à son jugement. N’était-elle pas la première à se ruer sur la télévision le soir des Oscars pour regarder les sublimes – et parfois grotesques – tenues des actrices, pour écouter les larmoyants discours des vainqueurs la statuette à la main et l’autre sur le cœur. N’avait-elle pas elle aussi improvisé un discours devant Orion un soir où ils avaient trop bu ? Fortement possible même si elle ne l’avouera jamais. Sauf que c’est la première semaine de congés dont elle dispose depuis des mois et depuis ce qui lui paraît comme une éternité. Et elle ne peut pas réellement profiter. Même si les représentations ont cessé pour un temps, la jeune femme doit continuer à faire attention, à son alimentation, à ses activités. Continuellement dérangée par son agent qui est aussi son coach. La blonde n'a pas le sentiment de pouvoir profiter de ses vacances bien méritées. Des cernes commenceraient presque à apparaître sur son visage d’ange si elle n’était pas aussi consciencieuse dans l’utilisation de ses masques aux concombres. Elle est désespérée Lexie, et un peu perdue aussi, des suites de cette soirée de Saint Valentin. Qui aurait cru qu’elle se retrouverait, encore, devant Vitaly Romanov. Qui aurait cru qu’ils danseraient ensemble, qui aurait cru que … Non. Ses joues prennent une légère teinte rosée, alors que ses pensées se dirigent vers ce chemin fâcheux que la comédienne se refuse à emprunter. Jouant avec la paille de son Mojito-Fraisier, elle décroise les jambes et reprend pieds avec la réalité. Loin des bras forts du Russe et de son déhanché diabolique… Stop it. « So what was I saying ? » Lexie tente de masquer ces secondes d’égarement en reprenant une gorgée de son breuvage et de concentrer son regard sur son meilleur ami, installé en face d’elle. Ils ont si peu de temps pour se voir entre son métier plus que prenant et contraignant et la vie de père que mène Orion. Cela n’empêche pas qu’il fait partie des plus proches personnes de Lexie. Et qu’elle serait sûre de pouvoir débarquer chez lui à quatre heures du matin, les larmes aux yeux et le mascara sur les joues, sans trouver porte close. En tout cas, elle ne lui fermerait jamais la porte à lui. Ce n'est pas en quantité de temps passé ensemble que l'on compte ses amis, mais à la qualité de ces échanges, de ces instants. Mais qu'elle s'arrête là, elle s'approche dangereusement de la mièvrerie et son compagnon pour la soirée se moquerait sûrement d'elle s'il lisait dans ses pensée là tout de suite. « Oh yes. My night, are we talking about the blind-date or the matchmaker event ? » Sans doute qu’elle cherche à retarder le moment où elle lui racontera son 14 février, mais elle est certaine qu’Orion lui cache certaines choses à propos d’un certain quelqu’un, donc ce n’est que juste retour des choses. Oui, elle est peut-être un peu outrée dans son haut bustier sans manche qui laisse nues ses épaules fines constellées de quelques rares grains de beautés. C’est pour ça qu’elle le taquine beaucoup – sans jamais le forcer complètement, espérant qu’il craque un jour et qu’il lui révèle ce jardin secret qu’il ne partage pas. Il a été là pour elle quand elle est revenue d’Angleterre, son cœur écrasé dans la main, son assurance et sa confiance disparue. Lexie espère juste qu’Orion a conscience que c’est réciproque. Lexie lui tire la langue, comme une gamine, et s’apprête à lancer la première flèche de la soirée, juste pour le plaisir de s’amuser un peu, et de profiter au maximum de ce moment si précieux avec son best-friend. « OR we could talk about your … what was the word again ?” Elle fait mine de réfléchir quelques secondes, puis claque des doigts « your brodate ! » ses doigts forment des discrets guillemets lorsque le mot bro quitte ses lèvres pour se répandre dans l’air chaud et moite du petit bar. A peine couvert par le bruit du barman qui prépare les boissons, ou celui des discussions animées des habitués et nouvelles têtes. Il y a dans l'atmosphère une tension qui disparaît et son dos se relaxe, sa jambes se déplient sous la table, son corps se décrispe. Lexie est enfin en vacances !

(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

You My Homie, Yeah You Know Me - Orion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Besoin d'aide pour les couleurs d'Orion
» Orion : Graviton Fini et première RIP sorti des chantiers :)
» Orion
» Orion Arachecto
» Demande de Recrutement : Yeah-Schenox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the tinder way :: welcome to new-york :: the queens-