AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

it's who we are (ft. Malia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : l.mactans
arrivé(e) le : 09/03/2018
Messages : 57
avatar : timothée chalamet
crédits : abandon (vava), bat'phanie (signa)
Points : 0
âge du perso : vingt-deux ans
MessageSujet: it's who we are (ft. Malia) Mer 14 Mar - 1:55

Rencontrer des gens intéressants, c’était trop rare pour que le brun laisse filer lesdites personnes. Enfin, il n’allait pas les séquestrer non plus. C’était juste une façon de parler, heureusement. C’était donc le cas de Malia Wheeler. Une jolie blonde, étudiante en biologie, qui se lançait sur Youtube en tant que vidéaste. D’un point de vue purement physique, s’il n’avait pas été gay, il aurait pu être très attiré par elle. S’il devait se comporter en hétéro, il se serait tourné vers elle. Enfin, ce qui l’intéressait c’était la personnalité de la demoiselle. Ça ne voulait pas dire qu’il s’intéressait pas à la personnalité des mecs, mais c’était dangereux, un coup à tomber amoureux et à souffrir à cause de l’impossibilité d’être ensemble. Du coup, c’était chaud d’apprendre à connaître un mec en sachant ça. Vivre un amour secrètement… Sacha n’était pas sûr d’être prêt pour ça actuellement. Passons. Il était donc entré en contact avec la jeune femme, ils avaient échangé leurs contacts depuis leur rencontre durant ce gala. Il avait un peu parlé avec elle via les réseaux sociaux et finalement, il l’avait invitée à sortir. D’une part, c'était bien de se faire des amis et d’un autre côté, dire à ses parents qu’il avait rendez-vous avec une fille, c’était toujours ça de pris pour rendre encore plus crédible son hétérosexualité. Ils n’étaient pas obligés de savoir que cette sortie n’avait rien de romantique… Et au pire, il pouvait toujours raconter qu’elle était juste un coup d’un soir… C’était tellement prise de tête ces histoires.

Il avait donc donné rendez-vous à la belle blonde dans un bar assez huppé de Manhattan. Un coin tranquille où l’on pouvait discuter sans avoir peur d’être écouté. Ceci dit, personne n’était à l’abri d’être écouté. Mais bon, les gens venaient ici pour discuter, passer du bon temps, draguer… ils n’avaient pas que ça à faire d’écouter les autres. Le brun aimait ce genre d’endroit. Il aimait aussi les bars gays où il pouvait être lui-même. Mais là, ce serait bizarre d’inviter la jeune femme dans ce genre d’endroit. Il avait donc enfilé des vêtements simples (mais coûteux), un jean, un pull bleu marine en cachemire… rien de très extravagant en apparence. Sacha attendait sagement Malia à l’intérieur du bar, il était arrivé en avance, un verre de jus de fruits bio devant lui. Juste de quoi s’occuper sans commencer à boire, ce qui aurait été très impoli. Il avait été bien éduqué… si l’on mettait de côté qu’il était censé être homophobe, xénophobe, un peu misogyne… heureusement, il avait échappé à ça. Lorsque la jeune femme arriva, il lui fit signe avant de se lever pour la saluer et de lui demander comment elle allait. “Désolé, je suis arrivé en avance, du coup je me suis permis de prendre un jus de fruits pour passer le temps.” Il afficha un petit sourire désolé avant de faire signe au serveur pour qu’elle ne reste pas sans boisson. “Comment vont les affaires ? Tu fais de la Youtube Money ?” Sacha eut un petit rire à cette expression un peu surfaite.

_________________
je veux la gloire à mes genoux!
je veux le monde ou rien du tout ▬ Pas les menus plaisirs, pas les petits désirs, les privilèges. Je veux les plaies de l’amour fou, je veux la corde à votre cou, pas les menus plaisirs, pas les petits sourires, les sortilèges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : croco (noémie).
arrivé(e) le : 24/02/2018
Messages : 139
avatar : virginia gardner.
crédits : lilousilver ♥ (avatar).
Points : 400
âge du perso : vingt-trois ans.
MessageSujet: Re: it's who we are (ft. Malia) Sam 17 Mar - 1:32

En se rendant à ce gala, Malia s’était demandé quelles étaient ses motivations. Bien sûr, il était important de se montrer, dans ce milieu-là, de montrer que l’on était quelqu’un d’ouvert, prêt à tout pour réussir. Et si la jeune femme était suffisamment ouverte pour aller vers les autres, elle restait un peu timide et n’aimait pas tellement cette sensation de se servir de la notoriété des autres pour réussir un peu mieux de son côté. A vrai dire, elle ne savait même pas pourquoi elle avait été invitée à ce gala, surtout avec son faible nombre d’abonnés. Dans tous les cas, cela lui avait permis de faire la rencontre de Sacha et ils avaient rapidement échangé leurs numéros de téléphone. Les quelques messages échangés leur avait permis de conserver ce sentiment étrange de facilité dans leur relation. Ils avaient eu un premier contact facile, avaient rapidement trouvé un sujet de conversation et c’était tout naturellement qu’ils avaient décidé de se revoir. Alors que Malia entrait dans le bar huppé que lui avait indiqué Sacha, elle se sentit soulagée de le voir déjà présent, assis sur un chaise, à une table près du comptoir. Elle aurait sans doute été embarrassée d’avoir à l’entendre au milieu d’une foule d’inconnus, avec le risque qu’on vienne lui parler pour la draguer alors qu’elle n’en avait tout bonnement pas envie. Elle s’approcha aussitôt de Sacha, un sourire sur les lèvres. Celui-ci lui faisait signe de le rejoindre et se leva pour l’accueillir. Ils échangèrent les quelques amabilités d’usage avant d’entamer leur véritable conversation. « Désolé, je suis arrivé en avance, du coup je me suis permis de prendre un jus de fruits pour passer le temps. » lui glissa-t-il avec un air désolé, avant de faire signe au serveur de venir près d’eux. Malia laissa échapper un rire malgré elle et s’empressa de rassurer son nouvel ami. « Mais ne t’en fais pas, tu as le droit de boire un jus de fruit sans que je sois fâchée. » Elle se serait vraiment sentie mauvaise de lui refuser le droit à une boisson. Ce n’était pas du tout son genre d’interdire aux gens de consommer quoi que ce soit. Sauf au niveau de la drogue, ce n’était pas tellement son truc, et elle préférait mettre les gens en garde. « Comment vont les affaires ? Tu fais de la Youtube Money ? » lui demanda Sacha. Au rire qu’il eut après avoir dit cette phrase, Malia comprit aussitôt qu’il se moquait de cette expression surfaite. Elle ne se fit pas prier pour entrer dans son jeu, reprenant ses termes. « De la YouTube Money ? Evidemment, avec mes cinq dollars par mois, je me sens riche. Ça me permet de venir boire un verre avec toi, regarde. » Elle laissa échapper un rire. Le serveur ne tarda pas à arriver pour prendre sa commande, et elle demanda à ce qu’il lui apporte la même chose que ce que Sacha avait face à lui. Ça avait l’air particulièrement bon, alors elle n’allait pas se priver de goûter. Alors que le barman partait lui préparer sa commande, Malia se tourna de nouveau vers le jeune homme. « En vrai, je n’ai pas à me plaindre. Mon audience monte et se fidélise. C’est juste que ça se fait lentement, mais bon, c’est de ma faute. Je préfère privilégier les vidéos que j’ai envie de faire, à une ligne de conduite toute tracée. » Autrement dit, sa chaine YouTube n’avait pas de particularité ou de fil conducteur. Elle faisait simplement ce qui lui plaisait au moment où cela lui plaisait de faire, et attendait de voir ce que ça pouvait bien donner. A ce moment-là, elle avait encore ses études à côté et de nombreuses possibilités d’avenir. Elle pouvait se permettre d’expérimenter un peu, de faire ce qui lui donnait le sourire et de tenter des montages novateurs – même si cela pouvait parfois se solder par de gros échecs. Le seul avenir qui lui donnait du fil à retordre, c’était celui de son amitié avec Lissa. Une ombre passa sur son visage alors qu’elle pensait à son amie, et son cœur se serra un peu. « Et toi ? Ton prochain grand rôle est déjà prévu ? Quand est-ce que tu apparaitras en tête des affiches de cinéma et que je pourrais me vanter d’avoir bu un verre avec toi aujourd’hui ? » Elle le taquinait. Evidemment, elle lui souhaitait de réussir, mais elle n’était pas du tout le genre à se vanter de connaitre qui que ce soit. Ses amis étaient avant tout des êtres vivants, bien avant d’être des stars du show-business. Et pour elle, c’était ce qui importait le plus. Le serveur ne tarda pas à revenir, lui apportant un verre de jus de fruits. « A ta santé ! » Elle vint entrechoquer leurs deux verres avant de se mettre à boire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

it's who we are (ft. Malia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the tinder way :: welcome to new-york :: manhattan :: midtown manhattan-