AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

hangover | anna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : Bohemian Rhapsody
arrivé(e) le : 14/02/2018
Messages : 32
avatar : Jonathan Groff
crédits : shyia pour l'avatar, tumblr pour la signature
Points : 100
âge du perso : 32 ans
MessageSujet: hangover | anna Jeu 1 Mar - 15:10

Il a mal partout. Sur ses tempes, il peut sentir le battement irrégulier de son cœur, et il a le souffle court, la bouche sèche, la gorge en feu. Il arrive à peine à ouvrir les yeux - il se rend compte bien trop tôt qu'il a oublié de tirer les rideaux, un peu plus tôt ce matin là, quand il est rentré, zigzagant dans leur appartement, pour s'effondrer tout habillé sur son lit. Il porte toujours son pull, mais a retiré son pantalon, visiblement. Andrea porte ses deux mains de chaque côté de son crâne, se retenant pour ne pas laisser échapper un gémissement plaintif. Il a besoin d'eau - tellement besoin d'eau. Et pourtant, la cuisine parait si loin. Tellement loin. Il soupire et tente de s'étirer un peu pour soulager ses muscles, son corps tout entier courbaturé par la compétition alcoolique qu'il s'est livré à lui-même la veille. Il ne sait pas exactement comment il en est arrivé là, pour être tout à fait honnête. Il ne sait pas pourquoi il a descendu autant de verres. Ce dont il est presque certain, en revanche, c'est qu'il est encore alcoolisé - et son esprit malade pense immédiatement au traitement qui l'attend dans la salle de bain et pour lequel il est déjà en retard, chose qu'il risque de regretter amèrement tout au long de la journée, si ce n'est de la semaine à venir. Il se tourne, luttant contre sa couette, qu'il rejette d'un geste las, pour fourrer sa tête contre son oreiller. Une vague de nausée le frappe d'avoir changé de position, et il plaque sa main contre sa bouche, évaluant les risques qu'il prend en courant aux toilettes tout de suite. Ils lui semblent trop important, alors il se ravise, se contentant de fermer les yeux pour tenter de calquer sa respiration sur un rythme rassurant et réconfortant. Et il sombre à nouveau.

Quand il se réveille, deux heures plus tard - du moins il l'imagine car il n'a pas pris soin de regarder l'heure quand il s'est réveillé de l'enfer tout à l'heure - il va nettement mieux. Son coeur bat toujours contre ses tempes, et il a toujours soif, mais il n'a pas plus envie de vomir - c'est même plutôt l'inverse. Il a faim. Il se redresse valeureusement, chancelle un peu comme toute personne alcoolisée qui se respecte, et attrape un jean qu'il enfile sans faire attention à  ce qu'il met. Il troque son pull marine contre un sweet à capuche et se rue en dehors de sa chambre pour gagner la cuisine. Anna est affalée - si tant est qu'Anna puisse être affalée ou que ce soit - sur le canapé du salon. Il pique une bouteille d'eau neuve dans le frigidaire et attrape un pot de glace - c'est exactement ce dont il a envie en cet instant précis - avant de la rejoindre, se laissant tomber sans le moindre mot à ses côtés sur le canapé. « J'ai mal absolument partout », il lance en descendant le quart de la bouteille d'un trait. « On est rentrés à quelle heure ? » il demande soudain en penchant la tête vers son amie. Car non, il ne se souvient pas. En fait, à bien y réfléchir... il ne se souvient pas de grand chose.

_________________
† And if you whisper like that...  if you want me like this, and if you need me like that, it was dead long ago but it's all coming back to me, it's so hard to resist and it's all coming back to me, I can barely recall and it's all coming back to me now
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : valtersen (julia)
arrivé(e) le : 15/02/2018
Messages : 117
avatar : lea michele
crédits : lolitaes (av), hqgifhunts/reginamlls (gifs)
Points : 15
âge du perso : trente-trois ans
MessageSujet: Re: hangover | anna Lun 5 Mar - 3:38

“He is my soulmate. Like, as far as a man that I won’t marry. He is my friend, life soulmate. We were meant to be in this lifetime together, 100 percent.”



Anna aimait les lundis, principalement parce que ses lundis rimaient avec repos et relaxation. Nulle répétition, nulle représentation. Elle pouvait traîner au lit sans crainte d'arriver en retard où que ce soit, passer des heures devant Netflix, pelotonnée sous un plaid avec Andrea ou dans l'un de ces cafés adorables, repères de hipsters dont ils raffolaient, Chris et elle. Aujourd'hui, toutefois, elle se contenterait de repos. Le triple anniversaire l'avait tout bonnement vidée, tant mentalement que physiquement. On avait beau prétendre que le temps guérissait toutes les blessures et toute une foule de conneries qu'on servait aux gens en deuil, mais chaque année c'était la même histoire, les mêmes angoisses irrationnelles, les mêmes sourires forcés puis finalement le premier verre. Arrivait le deuxième, qui achevait le travail et lui faisait perdre le fil. Pour quelqu'un qui n'aimait pas l'alcool ni fêter son anniversaire, elle était plutôt douée pour concilier les deux. Et comme chaque année, elle se répétait que c'était la dernière fois, qu'elle n'accepterait plus jamais le moindre verre de vin, qu'elle resterait loin des flûtes de champagne et elle se le répétait engoncée dans un épais pyjama, un gilet sur le dos et de grosses pantoufles ridicules aux pieds. La seule variante était, bien entendu, la couleur du pyjama.

Comme tous les ans, donc, Anna tentait, tant bien que mal, de combattre  le mal de crâne qui lui ceignait le front, terrible et mesquin. Comment pouvait-on attraper la gueule de bois avec deux verres à peine ? Ou trois, peut-être. Elle n'était pas sûre et, à la réflexion, elle ne voulait pas savoir. La seule pensée d'un verre d'alcool lui donnait la nausée. Elle gémit, s'enfonçant un peu plus entre les coussins du canapé. Ses colocataires n'étaient pas encore levés, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Elle aimait être le centre des attentions mais un peu de tranquillité ne faisait jamais de mal à personne, même à Anna.

Après une petite heure à regarder la télévision sans réellement la voir,  l'esprit embrumé par la fatigue et la fête de la veille, elle vit apparaître Andrea qui émergea de sa chambre, l'air pas mieux réveillé qu'elle. Elle esquissa un sourire en le regardant passer à la cuisine, d'où il ressortit  avec une bouteille d'eau et un pot de glace. Une autre des nombreuses raisons pour lesquelles il était sa moitié. Anna laissa échapper un grognement d'assentiment. La fatigue était là et, avec elle, les courbatures. « Moi aussi » murmura-t-elle en lui volant sa bouteille sans la moindre honte. Sharing is caring and all that. Elle haussa les épaules lorsqu'Andrea se tourna vers elle, vaguement soucieux. A quelle heure étaient-ils rentrés ? Bonne question. Elle reboucha la bouteille avec une légère quinte de toux avant de se pelotonner contre lui. « Je sais pas ? Tard, en tout cas. Beaucoup trop tard, souffla-t-elle, avec mauvaise humeur. j'ai clairement plus vingt ans, je vais jamais pouvoir m'en remettre » gémit-elle doucement. Comme si le nombre de bougies sur le gâteau n'était pas suffisant pour lui rappeler que le temps passait, vite. « Rappelle-moi de ne plus jamais, jamais dire oui quand on me proposera de fêter mon anniversaire. » Ce n'était que la moitié d'une plaisanterie. Heureusement qu'ils ne faisaient pas ça toutes les semaines. Ce n'était pas sain, de toute façon, de boire autant. « Tu as passé une bonne soirée ? » dit-elle tout bas, relevant les yeux vers Andrea. Elle avait conscience de lui avoir vaguement forcé la main et, à le voir aujourd'hui, elle le regrettait un peu. Voir ses amis payer le prix de leurs excès ne la dérangeait pas, en règle générale. Ils étaient assez grands pour faire leurs bêtises eux-mêmes en toute connaissance de cause. Mais Andrea ? Andrea, Anna l'aurait protégé contre vents et marées si elle avait pu. Or, il était difficile de nier, elle était un peu responsable de sa gueule de bois. Alors, oui, égoïstement, savoir qu'il avait passé un bon moment soulagerait sans doute un peu sa conscience.

_________________

if you give me a stage to sing on, i know in my gut, there’s no one that can beat me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : Bohemian Rhapsody
arrivé(e) le : 14/02/2018
Messages : 32
avatar : Jonathan Groff
crédits : shyia pour l'avatar, tumblr pour la signature
Points : 100
âge du perso : 32 ans
MessageSujet: Re: hangover | anna Mer 18 Avr - 14:34

Arrivé à hauteur du frigo, il s’empare d’une énorme bouteille d’eau et avance hasardeusement vers le canapé, où il se laisse tomber, là, juste à côté de sa meilleure amie. Elle lui vole presque aussitôt l’eau sacrée qu’il vient de dénicher, ce qu’il accueille avec un gémissement un peu faiblard qui ne change pas grand-chose à la donne. Il songe à son traitement qu’il n’a pas récupéré dans la salle de bain, et à ses jambes tremblantes qui le soutiennent à peine. Il a vraiment trop bu – et il l regrette déjà, en réalité. Il ferme les yeux quelques secondes, songeant à la soirée, à son arrivée, aux premiers verres… Et puis, pas grand-chose. « On est beaucoup trop vieux pour ces conneries, moi non plus je vais jamais m’en remettre… Heureusement que je suis que doublure, c’est un mal pour un bien, sinon je vois pas trop comment j’aurais fait pour chanter demain », il abonde, à moitié ironique, en hochant la tête pour appuyer ses propos. Lui, en tout cas, il se sent trop vieux pour ça. Trop vieux ou trop fragile. Il faut dire que le reste du temps, que ce soit pour la chanson ou pour son traitement, parce qu’il est malade, il faut bien le dire, Andrea s’astreint à une hygiène de vie bien éloignée de ce qu’il a fait cette nuit. Il mange sainement, se débrouille pour se coucher tôt, pour dormir suffisamment, et tous ces trucs chiants qui font de lui une personne peu joviale au premier abord. Alors là, on peut raisonnablement dire qu’il a explosé tous ses scores d’un coup en allant à cette soirée et en y abusant gravement de l’alcool à disposition. « Je crois que je vais mourir », il lance en hochant la tête, sur un ton dramatique dont il force le trait exprès. On lui prête volontiers des talents de dramaturge, à Andrea – et il ne voit après tout pas pourquoi il n’en jouerait pas un peu.

« Je… je crois, oui ? Enfin, je sais pas trop. J’ai beaucoup bu », il lâche en soupirant un peu. C’est un euphémisme, d’ailleurs. Beaucoup bu. « J’ai des trous de mémoire », il précise en fronçant un peu le nez pour tenter de se souvenir de cette soirée. Il se rappelle vaguement avoir été dans la cuisine – et il revoit, en flou, en contraste, la tête de Christopher lui faisant la conversation à cette occasion. Quelle conversation ? Il n’en sait trop rien. « Mais le plus important, c’est quand même toi, nan ? T’as passé une bonne soirée d’anniversaire ? » il demande dans un sourire, en lui revolant la bouteille d’eau qu’elle vient de dérober pour en avaler de longues gorgées.

_________________
† And if you whisper like that...  if you want me like this, and if you need me like that, it was dead long ago but it's all coming back to me, it's so hard to resist and it's all coming back to me, I can barely recall and it's all coming back to me now
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: hangover | anna

Revenir en haut Aller en bas

hangover | anna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the tinder way :: welcome to new-york :: manhattan :: upper manhattan :: Upper West Side :: Résidences-