AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

walking the wire (VALENTINA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : ginger squid, Laura
arrivé(e) le : 24/02/2018
Messages : 43
avatar : alexandra badass daddario
crédits : schuylers (ava), astra (sign)
Points : 30
âge du perso : 31 ans, quelques cheveux blancs fièrement assumés
MessageSujet: walking the wire (VALENTINA) Jeu 1 Mar - 10:39

valentina riese


tinder sex

NOM : Riese, nom qui a sa petite notoriété. Merci maman, merci papa.
PRÉNOM(S) : Valentina, Olympe. Des prénoms plutôt pompeux qui représentent bien sa classe sociale. Ses amis l'appellent Tina, ou Val, c'est plus simple.
ÂGE : Elle a fêté ses 31 ans.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : le 3 mai 1986 à Manhattan, New York.
EMPLOI : Mannequin depuis presque toujours, elle a fini par prendre la place de sa mère en temps que rédactrice pour Vogue US.
SITUATION CIVILE : Célibataire, pas vraiment intéressée par les beaux partis vers qui la pousse sa mère.
ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro, Val n'a jamais vraiment osé penser à être attirée par la gente féminine.
FEAT : Alexandra Daddario
soignée communicative curieuse réaliste agréable douce dynamique maladroite  conformiste individualiste
we don't believe what's on tv

001. + Les Riese sont l’excellence par définition. Ils ont leur réputation, leur nom dans les journaux, leur place dans les magazines people. C’en est d’un cliché affolant, même. Les parents Riese ont gagné leur place lentement mais sûrement dans la haute société de New York. Valentina est née dans cet univers doré, n’a connu que le confort et le luxe. Elle n’a jamais manqué de rien, n’a toujours connu que les bonnes manières. En plus de suivre le modèle imposé par la superficialité de la classe aisée, Val a dû suivre le modèle imposé par la religion catholique. Elle n’a jamais vraiment posé de question, parce que c’était une enfant docile et qu’elle n’a jamais eu l’idée de se rebeller contre ses parents et cette société plaisante avec elle. 002. + Elle est entrée dans le monde du mannequinat très jeune, Val. Pour son sixième anniversaire, elle a eu le droit à son propre shooting photo. Ce qui a d’abord été un jeu s’est vite traduit en un gagne-pain, et un gagne-notoriété aussi. Lise, sa mère, lui a imposé un rythme de vie en conséquence : voyages, rencontres, shooting. Toute sa vie, Valentina a pu côtoyer les flashs, les photographes, les grands noms de la mode. Suivie de près par sa mère, son manageur. Elle ne s’en est jamais plainte, Val, parce qu’elle a toujours adoré ça. Voyager, découvrir de nouveaux endroits, rencontrer de nouvelles personnes. 003. + Val a une petite sœur de cinq ans sa cadette, Andreanne. Les deux ne sont pas très différentes, à l’exception près qu’Andrea a été en contradiction très tôt envers leurs parents. Val essayait de la raisonner le plus souvent, d’être une figure amicale et un interlocuteur entre sa sœur et ses parents. Mais Andrea a toujours été la plus dure à canaliser, et il a fallut utiliser de nombreuses menaces et punitions pour qu’elle se décide à s’aligner aux idéologies de la famille. Les parents ont fait l’erreur de vouloir en faire une Val bis, or Andrea détestait être une enfant docile aux mains des photographes. Aujourd’hui, elle complète très bien l’épopée familiale, mais plutôt du côté du père. Elle brille dans des études de droit, dans le but de devenir une avocate dans le domaine bancaire. Val et Andrea sont assez proches, malgré leurs carrières opposées. Déjà parce qu’il faut garder les liens en apparence, ensuite parce qu’elles restent tout de même différentes de leurs parents et ont soif de liberté. 004. + Val avait une vie parfaite et toute tracée dès son plus jeune âge, ce qui ne l’ennuyait pas plus que ça puisqu’elle avait été ainsi été préparée. Elle a tenu à s’inscrire à l’université, même si il était clair pour elle qu’elle continuerait sa carrière de mannequin quoi qu’il arrive. Elle ne savait même pas vers quoi s’orienter, elle a tout de même choisi un cursus de langues avec une mineur en sciences sociales. L’université a été un grand changement dans sa vie, même si sa participation aux cours était toujours très aléatoire. Pour la première fois, elle était éloignée de l’emprise de sa mère durant des jours et pouvait réfléchir par elle-même. Pour elle-même. Bien que dans une université de renom avec des gens issus de classe égale à la sienne, elle a pu découvrir une nouvelle facette du monde, s’essayer à de nouvelles expériences. Cela dit, elle a toujours fait attention à son image et comment elle pouvait être perçue par les autres. Le nom des Riese ne pouvait être tâché parce qu’elle avait envie de profiter de sa jeunesse. 005. + Grâce à ses études et ses nombreux voyages, elle maîtrise trois langues : l’anglais, sa langue natale ; le français, qu’elle adore particulièrement mais qu’elle maîtrise avec une légère difficulté et l’italien, qu’elle a pu améliorer en faisant de l’Italie son pays fétiche. 006. + Côté coeur, Valentina n’a jamais eu de relation extravagante. Trop parfaite, toujours influencée par sa mère. C’est souvent lors des soirées ou des dîners grotesquement chic qu’elle a rencontré ses petits-amis. Des fils de banquier, des futurs avocats, un mannequin héritier. Elle n’a jamais vraiment été amoureuse de ces personnes, Val, parce qu’ils n’ont jamais été amoureux d’elle non plus. C’était un monde d’apparence, surtout, pour faire plaisir aux parents. Puis il y a eu Jonah. 007. + Jonah, Val l’a rencontré il y a une dizaine d’années. Dans une vingtaine nouvellement acquise, Jonah c’était cet océan de libertés. Et dans une vingtaine plus que bien entamée, Jonah c’était le centre de son monde qu’il a finit par devenir. Leur relation allait et venait, n’avait aucune limite et ne suivait aucune règle pré-définie. Et c’est ce qui plaisait le plus, à Val. La liberté que lui apportait le jeune homme. Toutes ces nouvelles choses qu’il pouvait lui offrir, des banalités pour lui mais des choses extraordinaires pour elle. Evidemment, sa relation n’a pas plu à ses parents, surtout à sa mère. Jonah avait été une rencontre hasardeuse, pas prévue de sa part. Jonah n’était qu’un simple sportif, avec un salaire bien ridicule, qui ne s’occuperait jamais d’elle. Mais elle s’en fichait, Tina. Tout ce qui lui importait, c’est que Jonah c’était son choix à elle. Qu’elle pouvait partir des mois, le quitter en se disant que c’était terminé et qu’ils étaient tous les deux trop occupés, elle savait au fond d’elle qu’il serait là à son retour. Du moins, elle l’espérait. Et ça lui était suffisant. 008. + Lorsqu’elle est tombée enceinte, ça été un choc. Une sorte de claque dans la figure que la vie lui mettait, comme pour lui rappeler que les années passaient et qu’elle ne pouvait pas continuer comme ça. Dieu a du exaucer les prières de sa mère. Val et Jonah, ils ne s’étaient jamais mis d’accord pour vraiment définir leur relation, pour vraiment s’installer et se dire que c’était le bon moment pour fonder une famille. Parce que justemment, leur relation était basée sur cette aventure inattendue… Mais peut-être était-ce le destin. Val a toujours su qu’elle voudrait fonder une famille un jour, et s’est dit que c’était le bon moment. Jonah n’a pas pris peur et n’est pas parti. Pendant ses quelques mois de grossesse, alors qu’elle regardait ses matchs à la télé avec une main sur le ventre, Tina a osé imaginer une vie de famille possible. 009. + Meika est rapidement devenu une priorité pour Val. Toutes ces phrases magiques, redondantes sur la parentalité étaient vraies. Sa fille est devenu un tout pour elle, et elle était prête à tout pour qu’elle soit heureuse. Pour Jonah, aussi. Même s’il était parfois absent, même si les premières insomnies cumulées étaient sans lui. Puis il y a eu un autre séjour à l’hôpital, pas pour un heureux événement. Un Jonah désormais présent, mais pas de la bonne manière. Les disputes qui s’enchaînent, les tensions. Déjà des regrets, alors que Meika n’a qu’à peine un an et qu’ils devraient être sur un petit nuage. 010. + Lise a bien vu que sa fille n’était plus aussi rayonnante. Elle en a profité pour essayer de l’éloigner de Jonah en lui offrant un poste à Milan. Val en avait parfaitement conscience, mais elle s’est laissée influencer une nouvelle fois. Elle n’était pas heureuse, Jonah n’était pas heureux. Même si ça lui déchirait le coeur de quitter Meika, elle savait que ce n’était l’affaire que de quelques mois et que la petite ne s’en souviendrai pas plus tard. Alors elle a pris la décision de partir, de fuir. Les premiers mois ont été un véritable baume au coeur. Elle arrivait à se rassurer en envoyant des mails et des cartes à sa fille. Puis le silence de Jonah a commencé à la faire culpabiliser. Val a finit par espacer ses envois, mais n’a jamais cessé d’écrire à sa fille. Elle la regardait grandir, à travers les réseaux sociaux de son père. Et la situation qui devait être temporaire s’éternisa. Elle n’était pas complètement heureuse, mais elle n’était pas malheureuse non plus. Même si elle était loin de sa fille, Val a réussi à briller dans sa carrière par son nom, et c’est dans un certain égoïsme qu’elle a décidé de s’enfoncer en ne rentrant pas à New York au bout de quelques mois comme elle l’avait prévu. 011. + Lise Riese prend sa retraite. Une double page retraçant sa vie et sa carrière lui est dédiée dans le dernier Vogue. Val prend l’avion Milan – New-York, le coeur battant et l’estomac noué. Ce n’est pas qu’elle ne voulait pas rentrer. Elle s’était certes fait à sa vie en Italie, mais le manque de sa fille commençait à se faire trop grand. Lorsque sa mère a pris sa retraite, Val n’a pas eu le choix et c’était la seconde fois dans sa vie qu’elle s’est retrouvée face à ses responsabilités. Cela fait deux semaines qu’elle est rentrée à New York, mais elle n’a toujours pas repris contact avec Jonah. Elle s’est toujours trouvée une excuse : revoir ses parents, le travail qui prend trop de temps, reprendre ses marques, trouver un appart... Mais plus elle repousse l’échéance, plus la culpabilité la ronge. Plus Meika, et Jonah, lui manquent. Val est assez réaliste pour savoir que tout ne redeviendra pas comme avant, ce n’est pas ce qu’elle souhaite de toute manière. Mais elle sait déjà qu’elle va devoir affronter plus que retrouver Jonah, que son absence si longue ne sera pas pardonnée d’un battement de cils. Mais pour Meika, elle est prête à se battre.


(f/m), friends
description du lien recherché ici, tout ce que vous avez en tête, vous pouvez le noter et si ça intéresse quelqu'un qui passe dans votre fiche de lien, forcément, c'est trop cool. Alors, n'hésitez pas à proposer des trucs ici. description du lien recherché ici, tout ce que vous avez en tête, vous pouvez le noter et si ça intéresse quelqu'un qui passe dans votre fiche de lien, forcément, c'est trop cool. Alors, n'hésitez pas à proposer des trucs ici.


(f/m), ennemies
description du lien recherché ici, tout ce que vous avez en tête, vous pouvez le noter et si ça intéresse quelqu'un qui passe dans votre fiche de lien, forcément, c'est trop cool. Alors, n'hésitez pas à proposer des trucs ici. description du lien recherché ici, tout ce que vous avez en tête, vous pouvez le noter et si ça intéresse quelqu'un qui passe dans votre fiche de lien, forcément, c'est trop cool. Alors, n'hésitez pas à proposer des trucs ici.


(f/m), oui je n'ai pas d'idées précises, pardon
description du lien recherché ici, tout ce que vous avez en tête, vous pouvez le noter et si ça intéresse quelqu'un qui passe dans votre fiche de lien, forcément, c'est trop cool. Alors, n'hésitez pas à proposer des trucs ici. description du lien recherché ici, tout ce que vous avez en tête, vous pouvez le noter et si ça intéresse quelqu'un qui passe dans votre fiche de lien, forcément, c'est trop cool. Alors, n'hésitez pas à proposer des trucs ici.

_________________
hauts les coeurs
tu me répètes « on sait jamais », alors non évidemment on sait jamais ce que la prochaine nuit nous réserve, mais toutes les autres non plus si tu vas par là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : ginger squid, Laura
arrivé(e) le : 24/02/2018
Messages : 43
avatar : alexandra badass daddario
crédits : schuylers (ava), astra (sign)
Points : 30
âge du perso : 31 ans, quelques cheveux blancs fièrement assumés
MessageSujet: Re: walking the wire (VALENTINA) Jeu 1 Mar - 10:40



prénom nom + âge + groupe
petite phase ou citation pour décrire le lien + Décrivez ici le lien qui uni votre personnage à votre scénario, soyez le plus précis possible, histoire d'attirer les foules. Décrivez ici le lien qui uni votre personnage à votre scénario, soyez le plus précis possible, histoire d'attirer les foules. Décrivez ici le lien qui uni votre personnage à votre scénario, soyez le plus précis possible, histoire d'attirer les foules. Décrivez ici le lien qui uni votre personnage à votre scénario, soyez le plus précis possible, histoire d'attirer les foules. Décrivez ici le lien qui uni votre personnage à votre scénario, soyez le plus précis possible, histoire d'attirer les foules. Décrivez ici le lien qui uni votre personnage à votre scénario, soyez le plus précis possible, histoire d'attirer les foules.


prénom nom + âge + groupe
petite phase ou citation pour décrire le lien + Décrivez ici le lien qui uni votre personnage à votre scénario, soyez le plus précis possible, histoire d'attirer les foules. Décrivez ici le lien qui uni votre personnage à votre scénario, soyez le plus précis possible, histoire d'attirer les foules. Décrivez ici le lien qui uni votre personnage à votre scénario, soyez le plus précis possible, histoire d'attirer les foules. Décrivez ici le lien qui uni votre personnage à votre scénario, soyez le plus précis possible, histoire d'attirer les foules. Décrivez ici le lien qui uni votre personnage à votre scénario, soyez le plus précis possible, histoire d'attirer les foules. Décrivez ici le lien qui uni votre personnage à votre scénario, soyez le plus précis possible, histoire d'attirer les foules.


prénom nom + âge + groupe
petite phase ou citation pour décrire le lien + Décrivez ici le lien qui uni votre personnage à votre scénario, soyez le plus précis possible, histoire d'attirer les foules. Décrivez ici le lien qui uni votre personnage à votre scénario, soyez le plus précis possible, histoire d'attirer les foules. Décrivez ici le lien qui uni votre personnage à votre scénario, soyez le plus précis possible, histoire d'attirer les foules. Décrivez ici le lien qui uni votre personnage à votre scénario, soyez le plus précis possible, histoire d'attirer les foules. Décrivez ici le lien qui uni votre personnage à votre scénario, soyez le plus précis possible, histoire d'attirer les foules. Décrivez ici le lien qui uni votre personnage à votre scénario, soyez le plus précis possible, histoire d'attirer les foules.


AJOUTER : Jonah
DISCUTER : Evelyn

_________________
hauts les coeurs
tu me répètes « on sait jamais », alors non évidemment on sait jamais ce que la prochaine nuit nous réserve, mais toutes les autres non plus si tu vas par là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : ginger squid, Laura
arrivé(e) le : 24/02/2018
Messages : 43
avatar : alexandra badass daddario
crédits : schuylers (ava), astra (sign)
Points : 30
âge du perso : 31 ans, quelques cheveux blancs fièrement assumés
MessageSujet: Re: walking the wire (VALENTINA) Jeu 1 Mar - 10:41

la gestion des rp's


les rp's en cours
titre du rp +ft. joueur
titre du rp +ft. joueur
titre du rp +ft. joueur


les rp's en cours
titre du rp +ft. joueur
titre du rp +ft. joueur
titre du rp +ft. joueur


les rp's en attente
+ joueur
+ joueur
+ joueur

_________________
hauts les coeurs
tu me répètes « on sait jamais », alors non évidemment on sait jamais ce que la prochaine nuit nous réserve, mais toutes les autres non plus si tu vas par là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : ginger squid, Laura
arrivé(e) le : 24/02/2018
Messages : 43
avatar : alexandra badass daddario
crédits : schuylers (ava), astra (sign)
Points : 30
âge du perso : 31 ans, quelques cheveux blancs fièrement assumés
MessageSujet: Re: walking the wire (VALENTINA) Jeu 1 Mar - 10:41

A vous les chats I love you

_________________
hauts les coeurs
tu me répètes « on sait jamais », alors non évidemment on sait jamais ce que la prochaine nuit nous réserve, mais toutes les autres non plus si tu vas par là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: walking the wire (VALENTINA)

Revenir en haut Aller en bas

walking the wire (VALENTINA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the tinder way :: spread your wings :: When Good Kids Go Bad :: les liens-