AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

(malia), can't keep on living with a delicate mind.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : croco (noémie).
arrivé(e) le : 24/02/2018
Messages : 139
avatar : virginia gardner.
crédits : lilousilver ♥ (avatar).
Points : 400
âge du perso : vingt-trois ans.
MessageSujet: (malia), can't keep on living with a delicate mind. Dim 25 Fév - 0:33

malia wheeler


tinderly yours

NOM : elle porte le nom de son père, wheeler, et elle est très fière de partager ça avec lui.
PRÉNOM(S) : elle s'appelle malia mais il arrive que ses amis l'appellent lia. ce n'est pas bien plus court, mais c'est mignon, alors ça lui convient plutôt bien.
ÂGE : il y a quelques mois, elle a soufflé vingt-trois bougies sur son gâteau d'anniversaire.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : elle est née dans la grosse semaine. elle a ouvert les yeux pour la première fois le 20 novembre 1994 et c'est la ville de new-york qui lui a aussitôt tendu les bras.
EMPLOI : elle est étudiante en biologie. elle ne sait pas où ses études vont la mener ni ce qu'elle pourra faire de son diplôme par la suite, mais c'est ce qui la passionne et c'est le plus important. en parallèle de ça, elle tente de se lancer en tant que youtubeuse, ce qui est un peu plus difficile que ce qu'elle ne le pensait au départ.
SITUATION CIVILE : elle est célibataire et pour le moment c'est parfait comme ça. elle est un peu trop confuse ces derniers temps pour pouvoir se projeter avec qui que ce soit.
ORIENTATION SEXUELLE : elle est hétérosexuelle, ou peut-être bien bisexuelle. elle ne sait plus trop. son esprit est envahi de questions auxquelles elle ne sait pas répondre.
FEAT : virginia "ginny" gardner.
aimante maniaque bienveillante dépendante créative méthodique intelligente nerveuse sensible timide
i've been following any road i can find

001. + Enfant désirée, accueillie à bras ouverts, Malia a été une petite fille chouchoutée et choyée. Ses parents se sont toujours montrés aimant avec elle. Un papa et une maman, c’était tout ce qu’il lui fallait. Et en plus, il y avait sa grand-mère paternelle, de laquelle elle avait toujours été très proche. C’était tout ce qu’il lui fallait pour grandir sereinement, s’épanouir comme il le fallait. Elle avait appris à lire très jeune, écrire aussi. Elle était en avance sur les enfants de sa classe et pourtant, elle ne ressentait aucune différence. On lui avait appris à être humble, à aller vers les autres et elle était rapidement devenue une petite fille pleine d’assurance. Elle avait tout ce qu’il lui fallait pour bien entamer la vie et devenir une personne bien dans ses baskets. 002. + En primaire, Malia a toujours été plus petite que les autres filles de son âge. Ses camarades de classe faisaient facilement une tête de plus qu’elle et n’hésitaient pas à pointer du doigt cette différence. La jeune fille n’avait jamais fait attention à cette légère différence, et à vrai dire, elle n’en avait pas grand-chose à faire. Sa maman lui avait dit que tout le monde ne grandissait pas au même rythme et qu’elle finirait bien par rattraper les plus grands, qu’elle pousserait d’un seul coup. Et ce que lui disait sa maman, c’était sacré. Alors Malia laissait de côté les moqueries, ne s’en souciait pas. Mais malgré elle, elle s’est un peu isolée à cette période, devenant un peu plus timide qu’elle ne l’était. Parce qu’elle n’était pas du genre à faire en sorte de recevoir des critiques, Malia, elle était comme tout le monde et préférait ne pas trop être embêtée. Mais bon, elle n’avait pas trop à se plaindre. Cette différence n’est pas restée bien longtemps. 003. + Malia avait sept ans lorsque sa mère a péri dans un accident de voiture. Son petit frère, qu’elle se faisait une joie d’avoir, est né prématurément suite à l’accident. La fillette, accompagnée par sa grand-mère, lui rendait visite à l’hôpital. Elles regardaient ce bébé à travers la vitre et Malia était émerveillée parce qu’elle voyait. Elle était si heureuse d’être grande sœur ! Malheureusement, elle ne le fut que pour une courte durée. Son frère ne survécu que quatre jours et, bien assez vite, Malia se retrouva seule. Elle restait une grande-sœur dans l’âme, mais elle avait perdu ce petit être qui était de son sang. Elle venait de perdre sa mère, puis son frère. Heureusement, son père était toujours là, bien vivant, même s’il lui avait fallu faire face à un accident de voiture, lui aussi. Ce jour-là, Malia n’était qu’une enfant et pourtant, elle fit une promesse à sa grand-mère : elle prendrait toujours soin de son père, quoi qu’il lui arrive. 004. + Après la perte de sa mère et de son frère, Malia s’est sentie seule, très seule. Elle s’est renfermée sur elle-même, s’est isolée du monde. Son père semblait comme absent et seule sa grand-mère semblait remarquer sa présence de fillette. A l’école, ses camarades lui semblaient tous bien enjoués par rapport à la détresse qu’elle ressentait. Mais elle avait tout de même beaucoup de mal à gérer sa solitude toute récente. Elle la supportait très mal. Et si elle arrêtait d’aller vers les enfants qu’elle connaissait le moins, ses amis à elle lui furent d’une grande aide. S’ils avaient parfois du mal à comprendre pourquoi sa tristesse mettait tant de temps à disparaitre, elle pouvait toujours compter sur eux et ne manquait pas de le faire. Il lui fallut attendre environ sept mois pour que son père sorte de son mutisme et semble enfin la remarquer, en raison d’un accident. Heureusement, cet accident ne fut pas bien grave et au final, Malia fut bien ravie de l’avoir, puisque cela lui permit de récupérer son père. 005. + Depuis ce jour, la peau de son avant-bras droit est marquée par cet accident. Brûlé à un certain degré, celui-ci présente une peau beaucoup trop lisse pour paraître naturelle. C’est l’eau bouillante qui lui a causé ça, en une forme de cicatrice que beaucoup ne pourraient pas remarquer. Il faut réellement s’attarder sur son bras pour s’en rendre compte. Mais malgré tout, Malia a tendance à le cacher. Il n’est pas rare de la voir avec une veste ou avec une chemise aux manches longues, deux alliées très efficace dans sa tentative de dissimulation. 006. + Malia ne fut pas du tout en colère contre son père de l’avoir laissée de côté durant tout ce temps, après la disparition de sa mère et de son frère. Elle savait que l’épreuve aurait été plus facile à surmonter s’ils s’étaient serrés les coudes dès le départ, mais cela n’était pas bien grave. L’important avait été de se retrouver et de réapprendre à vivre ensemble. C’était tout ce qui comptait. 007. + Elle a toujours eu du mal à se projeter dans la vie. Quand il lui a fallu trouver une branche dans laquelle se spécialiser pour finalement se trouver un métier, Malia a eu énormément de mal. Heureusement, son père était derrière elle, se montrait compréhensif. Lui avait réussi sa vie, s’était lancé dans ce qu’il aimait et avait réussi à avoir une rubrique sportive dans le New York Times. Qui pouvait prétendre à pareil exploit ? Pas Malia. Si elle était fière de son père, elle avait drôlement peur de se tromper, de passer à côté de ce qu’elle aimait et au final, ça l’avait paralysée. Elle avait été obligée d’aller voir une conseillère d’orientation, qui lui avait suggéré de se lancer dans des études de biologie. Malia y avait déjà songé, avant d’écarter cette option de son esprit. Cette rencontre lui avait permis de remettre cette éventualité sur les rails. Elle s’était senti prête à se lancer dans ce qu’elle aimait et s’était dit qu’elle trouverait bien quoi faire de son diplôme une fois qu’elle l’aurait en poche. 008. + A ses vingt-et-un ans, ses amis lui ont fait un cadeau pour le moins original. Ils lui ont laissé la possibilité de se faire un tatouage. Elle a longuement hésité. Ce n’était pas trop son genre, elle n’était pas fan de ce concept de tout marquer sur sa peau. Si certains aimaient présenter leur histoire sous forme d’encre, Malia était très mal à l’aise à l’idée de se sentir ainsi vulnérable, comme si tout le monde pourrait lire en elle comme dans un livre ouvert. Mais finalement, après une discussion autour d’un bon verre, Malia s’était décidée. Elle s’était rendue chez le tatoueur avec un projet en tête. Elle voulait se faire tatouer les lettres M et R sur la peau, collant ces deux caractères pour ne former plus qu’une seule entité. Malia et Rory, réunis le temps d’une vie sur une cheville. C’était une façon de permettre à son frère de vivre à travers elle, sans que cela ne tourne non plus en quelque chose d’obsessionnel. Mais elle était fière de sa décision. 009. + Alors que son diplôme de biologie est presque acquis, Malia s’est mise à se documenter sur les métiers qui pourraient l’intéresser. La recherche, c’est ce qui la passionne. Elle adore ça, mais elle sait que les places ne sont pas pour tout le monde, qu’il faut être en haut du panier pour être choisie. Et comme à chaque fois qu’il lui faut se lancer dans la suite, Malia panique. C’est comme ça qu’elle s’est retrouvée à créer sa chaine YouTube. Faire des vidéos, ça la passionne, ça la détend et ça lui permet de penser un peu à autre chose. Alors c’est tout ce qu’il lui faut. C’est Lissa qui lui a donné envie de se lancer, indirectement. A force de la regarder s’activer sur son blog, Malia a eu envie de se lancer, elle aussi. Elle a été inspirée par le courage de son amie. 010. + Tout récemment, Malia s’est mise à douter de sa sexualité. Elle s’était toujours crue attirée par les hommes et rien que par eux, mais plus les jours passent, et moins elle est sûre de ce qu’elle aurait jusqu’alors pu poser en vérité absolue. Son cœur se fait confus, et son esprit encore plus. Une part d’elle sait qu’il n’y a rien de grave à ça et que son père ne la rejetterait pas pour autant. Mais une autre part d’elle, bien plus présente, s’en veut de s’être mise à douter alors qu’elle passait du temps avec Lissa. Elle est complètement terrorisée à l’idée que ses sentiments confus mettent en péril leur amitié, alors qu’il s’agit sans aucun doute de son amitié la plus précieuse.


l'avis de votre personnage sur le site de rencontre matchmaker.
Elle s’est inscrite sur Matchmaker il y a peu de temps. Alors qu’elle soufflait sa vingt-troisième bougie et que son esprit se faisait de plus en plus confus sur ses attirances, Malia s’est mis en tête que c’était le bon moment pour s’inscrire sur un site de rencontre. Laisser entrer quelqu’un dans sa vie, c’était ce qu’il lui fallait pour aller mieux dans son esprit et cesser de se torturer avec des questions idiotes. Alors, elle a passé le pas. Elle s’est créé un compte et a essayé de s’y accrocher. Bien vite, il s’est avéré quelle n’était pas là pour chercher l’amour. Chaque conversation était perçue comme une échappatoire, un moyen de fuir ce monde réel empli de questions, pour faire de nouvelles rencontres. Elle s’est vite rendue compte que les gens s’inscrivaient plutôt pour avoir des plans culs, comme ils le disaient si bien. Mais ce n’est pas ce que Malia recherche et bien vite, elle a appris à cerner ce genre de personnes, à les reconnaître, et à très vite mettre un terme à ces conversations. Après tout, elle n’est pas non plus inscrite sur ce site pour donner de faux espoirs aux gens.


noémie + croco

âge + vingt ans, déjà. disponiblité + 5j/7. fuseau horaire + celui de france métropolitaine, belgique, tout ça. personnage + scénario de @sven wheeler  :tinyheart: où avez vous connu le forum + euh, je ne sais plus. je crois que c'était jennifer qui m'avait donné le lien d'un scénario à l'époque, mais je n'en mettrais pas ma main à couper. qu'en pensez vous + il est parfait comme il est ! votre mot de la fin + heureuse d'être enfin de retour parmi vous  :red:


Dernière édition par Malia Wheeler le Mer 28 Fév - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : croco (noémie).
arrivé(e) le : 24/02/2018
Messages : 139
avatar : virginia gardner.
crédits : lilousilver ♥ (avatar).
Points : 400
âge du perso : vingt-trois ans.
MessageSujet: Re: (malia), can't keep on living with a delicate mind. Dim 25 Fév - 0:37

hate is foolish. and love is always wise.


Depuis le décès de la mère de famille, la maison était devenue bien trop calme, silencieuse. Parfois, seuls les bruits de respiration venaient briser le silence en un sifflement agaçant. Même Malia, pourtant encore très jeune, n’osait plus se laisser aller à s’amuser. L’âme de la maison n’était plus, et elle avait emportée toute forme de vie avec elle. C’était triste et aucun des deux Wheeler restants semblaient capables de s’en remettre. Ce jour-là, la jeune fille âgée de moins de dix ans, avait décidé de prendre les choses en main. Ses yeux, trop bouffis par les larmes de cette perte qu’elle ne parvenait pas à supporter, lui faisaient atrocement mal. Son père, endormi sur le canapé, en était presque réduit au stade d’un inconnu tellement ils avaient passé de temps sans s’adresser le moindre mot. Il fallait que cela cesse, que cela change. C’était avec cette idée en tête que la blondinette avait descendu les escaliers, passant devant son père sur la pointe des pieds. Elle était entrée dans la cuisine, n’attendant pas avant de tourner le bouton pour allumer la gazinière. Les flammes se mirent à s’élever alors qu’elle attrapait une casserole pour la remplir d’eau. Elle en reversait un peu sur le sol tandis qu’elle la transportait pour la mettre sur le feu. Le liquide se déversa même un peu sur ses vêtements, mais elle n’y fit pas attention. Alors que l’eau était en train de chauffer, elle tira une chaise jusqu’à elle pour la placer sous l’un des placards. L’assise lui servit d’escabeau pour atteindre l’intérieur, d’où elle tira deux tasses pour les poser sur la table. Elle prit ensuite soin de choisir le sachet de thé préféré de son père, et le positionna dans sa tasse, en mettant un sachet identique dans la sienne. Elle retourna ensuite en direction de la gazinière, afin d’aller surveiller la casserole. L’eau était déjà bouillante à l’intérieur. C’était parfait, c’était ce que lui avait appris sa maman, quelques mois plus tôt, avant qu’elle ne disparaisse. Malia se saisit du manche de la casserole, la portant à bout de bras en direction de la table afin de servir les deux tasses. La casserole était très lourde et même le manche lui paraissait chaud. Ses bras frémissaient sous le poids qu’ils avaient à supporter, mais elle pouvait le faire ! « Papa, je t’ai préparé du thé ! » cria-t-elle pour qu’il l’entende. Malia était fière de ses efforts et de la surprise qu’elle lui faisait. Elle était presque arrivée au niveau de la table, lorsqu’elle se prit les pieds dans la chaise qu’elle avait oubliée de ranger. Aussitôt, l’eau bouillante se déversa sur elle et elle lâcha totalement la casserole, par pur réflexe. C’était une très mauvaise idée : le récipient lui retomba dessus et son avant bras entra en contact avec le métal chaud, lui arrachant un cri de douleur. Ou plutôt, un hurlement. Des larmes lui échappaient lorsqu’elle aperçut son père passer la porte de la pièce, un air paniqué peint sur le visage. Il était venu pour l’aider. Son papa, ce héros.
Si l’année de ses sept ans avait été ponctuée d’évènements dramatiques, Malia ne s’était pas laissée abattre pour autant. Lorsque son père avait repris du poil de la bête et s’était remis à s’occuper d’elle, la blondinette ne lui en avait pas voulu. Au contraire, elle avait pris ça comme une chance qui s’offrait à elle, quelque chose qui lui permettait de reprendre sa vie, de continuer. A deux, ils étaient plus forts. C’était certain. Grâce à lui, Malia avait aussi pris de l’assurance à l’école, suffisamment pour se rapprocher de ses amis et leur faire véritablement confiance. Celle à laquelle elle tenait le plus, c’était sans aucun doute Lissa. Alors quand la jeune femme lui avait demandé si elle pouvait l’aider à prendre quelques photos pour son blog, Malia avait répondu présente. « On peut en prendre à cet endroit-là encore ? » la questionnait Lissa alors que Malia manipulait son appareil photo. « Pas de souci, c’est toi qui vois ! » La blonde suivit son amie, faisant exactement les manipulations que celle-ci lui indiquait. Elle n’avait quasiment pas à faire d’effort, Lissa savait très bien ce qu’elle faisait. Elle était passée pro dans l’art de poser pour ses photos. Pas étonnant que son blog fonctionne aussi bien. « Je crois que c’est bon ! » lui indiqua Lissa tandis que Malia continuait à la mitrailler de photos. Oups, il était vrai qu’elle en avait pris un peu beaucoup. Elle ne put s’empêcher de rougir un peu alors qu’elle décollait son œil du viseur. « Euh, oui, tu as raison ! Attends, on va regarder pour être sûres. » S’approchant de Lissa, la jeune femme commençait à faire défiler les photos. Elles étaient plus belles les unes que les autres, aucune n’était ratée. Même celles qui paraissaient un peu floues semblaient être dotées d’un effet artistique hors norme. Malia n’avait aucun talent en photographie, elle savait bien que c’était son amie qui faisait tout. « Wahou, tu es magnifique sur chaque photo ! » laissa-t-elle échapper alors qu’elle regardait l’écran de l’appareil photo. Elle releva la tête et fut surprise de constater qu’elle était aussi magnifique en vrai. Juste à côté d’elle. Voire encore plus belle. Ce n’était pas juste les photographies, c’était elle toute entière. Cette constatation l’avait frappée d’un seul coup et elle s’en sentit ébranlée. Elle n’avait jamais vu une personne aussi parfaite. Mais quelles pensées lui traversaient l’esprit ? Malia s’empourpra à nouveau, détournant le regard.


Dernière édition par Malia Wheeler le Ven 2 Mar - 20:12, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Admin + queen of hearts. »

pseudo : MARY-W. /marie.
arrivé(e) le : 02/08/2017
Messages : 1839
avatar : nicola peltz.
crédits : @BALACLAVA (avatar), tumblr (gifs), uc (quotes).
Points : 130
âge du perso : vingt-quatre ans, soi-disant que ça fait d'elle une fille irrémédiablement jeune. l'genre de nana qui n'y comprend rien à la vie.
MessageSujet: Re: (malia), can't keep on living with a delicate mind. Dim 25 Fév - 0:44

ma copiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine :smiile: :flirt: :flirt: :flirt: :tongue: :flirt: :aw: :what: :luf: :luf: :luf: :luf: rebienvenue ici :héhé: :héhé: :flirt: bonne chance pour ta fiche :ange:

Si tu as des questions, n'hésite pas :amen:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Admin + queen of hearts. »

pseudo : sweet poison (anaïs).
arrivé(e) le : 02/08/2017
Messages : 796
avatar : nikolaj coster-waldau.
crédits : shiya (avatar).
Points : 45
âge du perso : quarante-sept ans.
MessageSujet: Re: (malia), can't keep on living with a delicate mind. Dim 25 Fév - 0:46

MA FILLE TU ES SI PARFAITE :flirt: :flirt: :waii: :keur: T'es aussi belle que ton père :hihi:
BIENVENUUUE :red: :lilheart: :bave: Bonne chance pour ta fiche :keur: :flirt: :waii: si tu as des questions, tu sais où me trouver :héhé: :luf: dans un monde où on fait des soustractions en piquant des dizaines et où on passe des concours pourris mais un un peu moins long que dans le tien :siffle: :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : croco (noémie).
arrivé(e) le : 24/02/2018
Messages : 139
avatar : virginia gardner.
crédits : lilousilver ♥ (avatar).
Points : 400
âge du perso : vingt-trois ans.
MessageSujet: Re: (malia), can't keep on living with a delicate mind. Dim 25 Fév - 0:50

@lissa forbes copiiiine :tongue: :smiile: :gaa: j'ai si hâte de jouer notre lien tout plein de quiproquo et d'incompréhension :mdr:

@sven wheeler la beauté c'est de famille, que veux-tu :hihi: j'ai toujours pas compris ton truc des soustractions, j'ai passé la journée à chercher :cry: je crois que si j'étais en primaire aujourd'hui, je ne passerais pas l'étape du ce2, c'est trop dur pour moi :mdr: (cela dit, si t'es jalouse de nos six heures, on t'en passe une et ça fait 5h pour tout le monde, pas de jaloux :siffle: )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : kane./alexia.
arrivé(e) le : 15/02/2018
Messages : 125
avatar : joseph morgan
crédits : avatar @tearsflight (bazzart), gifs @giphy, code signature @endlesslove (bazzart).
Points : 91
âge du perso : vingt-neuf années révolues, il passera bientôt le cap de la trentaine avec un charmant sourire aux lèvres.
MessageSujet: Re: (malia), can't keep on living with a delicate mind. Dim 25 Fév - 10:46

Bienvenue !! I love you
Ginny Gardner :red: :red: elle est tellement magnifique ! :cutie:

_________________
    i'll the best you ever had ◇ Yes, I want to be your friend. I want to be the friend you fall hopelessly in love with. The one you take into your arms and into your bed and into the private world you keep trapped in your head. I want to be that kind of friend. (endlesslove on bazzart).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

arrivé(e) le : 18/07/2017
Messages : 8778
avatar : Tom Holland
crédits : Exordium.
Points : 36
âge du perso : 23 ans.
MessageSujet: Re: (malia), can't keep on living with a delicate mind. Dim 25 Fév - 11:00

Rewelcome!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : croco (noémie).
arrivé(e) le : 24/02/2018
Messages : 139
avatar : virginia gardner.
crédits : lilousilver ♥ (avatar).
Points : 400
âge du perso : vingt-trois ans.
MessageSujet: Re: (malia), can't keep on living with a delicate mind. Dim 25 Fév - 11:48

@vitaly romanov merciii :coeur:

@alwin daley merci à toi :hii: il nous faudra un lien cette fois :slip:


Dernière édition par Malia Wheeler le Mer 30 Mai - 0:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

arrivé(e) le : 14/02/2018
Messages : 197
avatar : Elizabeth Olsen
crédits : omgsolame (tumblr)
Points : 0
âge du perso : Vingt-sept ans.
MessageSujet: Re: (malia), can't keep on living with a delicate mind. Dim 25 Fév - 12:13

KAROLINA :red: Super choix d'avatar et de scénario :flirt: Bienvenue ici :flirt:

_________________
wanderlust - Take a look in the mirror and what do you see. Do you see it clearer or are you deceveid, in what you believe. I'm only human after all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: (malia), can't keep on living with a delicate mind. Dim 25 Fév - 12:14

ça va encore être un personnage du feu de dieu ça je sens :dead:
trop hâte de voir ce que tu vas faire de malia :luvu:
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: (malia), can't keep on living with a delicate mind.

Revenir en haut Aller en bas

(malia), can't keep on living with a delicate mind.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [Résolu] Pandemonium + living weapon
» Opération: Living Tomb (3000pts)
» JCE / JCC ?
» liste achat/ vente/ echange de Mr X
» List of last living war veteran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the tinder way :: spread your wings :: Bringing Up Baby :: fiches validées-