AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

you here, what a surprise (hazely)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : kane./alexia.
arrivé(e) le : 15/02/2018
Messages : 125
avatar : joseph morgan
crédits : avatar @tearsflight (bazzart), gifs @giphy, code signature @endlesslove (bazzart).
Points : 91
âge du perso : vingt-neuf années révolues, il passera bientôt le cap de la trentaine avec un charmant sourire aux lèvres.
MessageSujet: you here, what a surprise (hazely) Lun 19 Fév - 9:07

you here, what a surprise

       

Vitaly s'était laissé convaincre, une énième fois. Pourtant, cela faisait bien longtemps qu'il s'était juré de ne plus recommencer. Les blind dates, ce n’était définitivement pas pour le Russe, surtout lorsque ledit date était organisé par l’un de ses amis. Il savait très bien que jamais il ne rencontrerait une jeune femme digne de son intérêt. Son horoscope lui avait suggéré à de maintes reprises d’éviter les rendez-vous arrangés, surtout en février ; période où il était bien trop dangereux de se lancer dans une aventure, au risque de devoir se coltiner une amourette trop sérieuse. Le Russe était particulièrement gentil avec ses conquêtes, mais jouer le Valentin sérieux ne l’intéressait pas vraiment. Du moins pas pour le moment. Il n’avait pas encore eu la chance de rencontrer la perle de rare. À vingt-neuf ans, sa famille lui murmurait à l’oreillette qu’il était clairement temps de se caser, quand bien même son rythme de vie éclectique ne lui permettait même pas de se poser pour réfléchir un instant sur ses plans d’avenir. Quatre années qu’il était à New York, aucune ouverture à Broadway. Il y avait de quoi se poser des questions, effectivement.

Pour le moment, Vitaly se tenait prêt à accueillir son date de la soirée. On l’avait décrite blonde, charmante et drôle, une personnalité solaire qui réchaufferait certainement la froideur apparente du Russe. Avec beaucoup d’insistance, sans même une seule photo pour voir à quoi ressemblait son rencard de la soirée, le blonde avait accepté. Une mauvaise idée, sans aucun doute. Il se tenait droit, assis sur la chaise de ce restaurant chic où il avait fait une réservation. Les jambes croisées sous la table, un peu en avance afin de faire bonne impression, cela n’empêchait pas le presque trentenaire de répondre discrètement aux œillades de l’une des serveuses.

Jusqu’à ce qu’une silhouette nouvellement débarquée attire son regard. De dos, Vitaly ne pouvait voir que des boucles blondes coiffées avec soin, une tenue élégante qui convenait résolument à l’ambiance du lieu.  Il se risqua à espérer que cette femme était rencard de la soirée. L’impatience eut raison de lui, et le blond ne mit pas longtemps à bouger de sa place, pour la rejoindre. Car au fond, il se doutait que la nouvelle arrivante correspondait à la description faite par son ami.

Elle se retourna. Il dissimula avec peine sa surprise, alors que le blond franchissait les derniers pas qui les séparaient. « My friend told me you would be blonde and beautiful. He did not mention my date for the night would be Lexie Warren. » Vitaly passa une main dans ses cheveux, pris au dépourvu. Cependant, il n'était pas du genre à se défiler, surtout alors qu'il remarquait avec discrétion les efforts de la jeune femme. « You do look beautiful » précisa le blond, en esquissant un sourire. « Shall we ? » Interrogation implicite de la part du Russe, qui se demandait si la jeune femme était prête à s'engager sur la pente glissante que constituait leur rendez-vous arrangé.

(c) REDBONE


_________________
    i'll the best you ever had ◇ Yes, I want to be your friend. I want to be the friend you fall hopelessly in love with. The one you take into your arms and into your bed and into the private world you keep trapped in your head. I want to be that kind of friend. (endlesslove on bazzart).


Dernière édition par Vitaly Romanov le Mer 7 Mar - 6:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : Lizelandre
arrivé(e) le : 15/02/2018
Messages : 190
avatar : Candice Accola
crédits : Vitaly Romanov (the best)
Points : 440
âge du perso : Bientôt 30 ans.
MessageSujet: Re: you here, what a surprise (hazely) Lun 19 Fév - 11:58

You here, what a surprise

       

Lexie se regarde une dernière fois dans le miroir de la salle de bain. Une dernière petite retouche sur ses lèvres, un coup de crayon par-ci, une main dans les cheveux pour donner à sa longue cheveulure un style négligemment élégant. Elle réajuste sa robe cintrée, qui lui arrive jusqu’aux genoux mais ouverte sur les côtes, laissant apparaître sa peau nue, subtil message de l’absence d’un quelconque soutien-gorge. Un dernier large sourire, un coup d’oeil à sa montre et Lexie se rue en dehors de l’appartement, sans même penser à saluer ses colocs affalés sur le canapé devant une série. La jeune femme n’a pas le temps, en retard comme d’habitude.

En chemin, Lexie se demande ce qui l’a poussée à accepter ce blind date, dans un restaurant chic. Elle imagine déjà le jeune homme qui l’attend sans doute installé à la table. Quelque part, elle espère qu’il ne restera pas, qu’il s’impatientera. La jeune femme n’a pas la tête au romantisme ce soir, ni aucun autre d’ailleurs. Mes ses amis savent se montrer si persuasifs parfois. Ils lui ont dit que cette fois, c’était le bon. Qu’il était beau et attachant, très droit, avec un côté mystérieux.

C’est donc ce qu’elle cherche des yeux à l’entrée du restaurant qu’elle parcourt de son regard bleuté, une main tenant son sac, l’autre dans ses cheveux. Elle finit par se retrouver face à face avec Vitaly Romanov, et se maudit déjà d’avoir accepté le rendez-vous. Pas qu’elle déteste l’homme qui la dépasse de plusieurs têtes. Il est très attirant et plutôt à son goût, surtout dans ce costume qui lui va si bien. Mais il lui a toujours paru un peu étrange. Et Dasha n’est-elle pas sortie avec lui à une époque ? Elle croit en avoir entendu parler et la situation lui paraît un peu complexe. Tout ce que Lexie tente d'éviter.

Un sourire brillant s’installe tout de même sur son visage de poupée « Thank you. You’re not too bad yourself. » Petit clin d’œil, puis là voilà qui ajoute en toute honnêteté « I wasn’t expecting to see you, from all people. What were the odds, right ?! ». Ils ne se touchent pas, ne s’effleurent même pas et Lexie en vient à regretter les rendez-vous matchmaker. Pas besoin de faire d’efforts, on se plait, on matche, on se quitte. C’est aussi simple que cela. Mais elle n’en dit rien, et ce sourire digne de ses meilleurs shootings, continue d’éclairer son visage. Jusqu’à ce qu’ils soient bien assis après que Vitaly ait bien entendu tirer sa chaise pour qu’elle s’installe à sa place. « Oh, so gentleman of you ! » Une première alarme s’enclenche dans son esprit, elle a pourtant toujours été crystal clear avec ses amis, toute forme de romance l'effraie.

Lexie Warren ne recherche pas l’amour, conception obsolète et bien trop overrated dans notre société si moderne du 21ème siècle.

Elle prend alors le menu, et ne fait même pas mine de chercher à faire la conversation. N’ayant plus l’habitude des rencontres en face à face, ne voulant pas passer pour une idiote, elle se concentre sur les calories que contiennent chaque plats, bien qu’elle sait au fond, qu’elle finira par craquer, inexorablement. Perdue dans ses pensées, elle se mordille machinalement la lèvre inférieure colorée de son rouge Scarlet.

« Shall we start with some drinks ? » De l’alcool, pour se décoincer, pour se relâcher. Tout pour détendre les muscles de ses épaules et calmer son désœuvrement qui fait palpiter son petit cœur.

(c) REDBONE



Dernière édition par Lexie Warren le Mar 27 Fév - 22:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : kane./alexia.
arrivé(e) le : 15/02/2018
Messages : 125
avatar : joseph morgan
crédits : avatar @tearsflight (bazzart), gifs @giphy, code signature @endlesslove (bazzart).
Points : 91
âge du perso : vingt-neuf années révolues, il passera bientôt le cap de la trentaine avec un charmant sourire aux lèvres.
MessageSujet: Re: you here, what a surprise (hazely) Mer 21 Fév - 13:53

you here, what a surprise

       

Si on l’avait prévenu que son blind date serait Lexie, le Russe aurait refusé l’invitation, sans aucun doute. C’était pour cette raison que son ami entremetteur avait omis de mentionner l’identité de la jeune femme qui allait lui faire le plaisir de l'accompagner pour cette soirée. Ce n’était pas qu’il n’appréciait pas la jeune femme, loin de là. Ils faisaient partie du même groupe d’amis, et donc il n’y avait foncièrement rien qui les opposait à première vue. À part peut-être le fait que Lexie était sortie avec Christopher, et que de son côté, Vitaly avait eu une brève aventure avec Dasha. Et c’était sans compter son date avec sa colocataire Anna, lors de son arrivée dans la Grosse pomme. Ces liens étaient compliqués pour un regard extérieur, avec des relations un peu trop enchevêtrées. Et puis, le blond n’avait jamais prêté attention à la jeune femme, tout simplement. Il était bien trop obnubilé par ses nombreuses autres conquêtes, mais aussi et surtout par une vie professionnelle chaotique.

Vitaly esquissa un nouveau sourire à l’attention de la jeune femme, en entendant la réponse qu’elle lui offrait. « The odds, huh ? » murmura-t-il, plus pour lui-même que pour elle. Les chances qu’ils se retrouvent tous les deux à ce blind date étaient effectivement minces. « Yeah, I guess it's a surprise for both of us. Who would have thought... »  Leurs colocataires n'auraient jamais eu cette idée saugrenue, par manque d'intérêt, ou peut-être simplement parce qu'une relation entre les deux pouvait paraître un peu... étrange, compte tenu de leurs passifs respectifs. Néanmoins, Lexie et Vitaly s'étaient retrouvés à partager un même bienfaiteur, sans le savoir, et qui semblait croire que les feraient un perfect match.

D'un geste élégant, Vitaly tira la chaise de la belle. Politesse peut-être un peu superfétatoire, mais à laquelle le Russe tenait particulièrement ; par habitude ou par son éducation, il n'en était pas certain. Quoiqu'il en était en réalité, à la remarque de sa partenaire, il ne put s'empêcher de lâcher un petit rire. « Am I ? » taquina le blond, en reprenant sa place, en face de la jeune femme. Puis plus rien. Lexie semblait absorbée par le menu, et ne lui prêtait aucune attention. Vitaly fit de même, bien que ce manque de conversation le refroidit un peu. Bavarde et enjoué avait dit son ami ? Peut-être pas avec lui, semblait-il et à son grand damne.

« Let's have some red wine then » répondit-il, en choisissant d'office le spiritueux à commander. « If it's okay for you, of course » le blond décida d'ajouter, conscient que le vin n'était pas la boisson favorite de tout le monde. Il leva sa main dans la direction de la serveuse, celle-là même qui avait essayé d'attirer son attention avant l'arrivée de Lexie. « Two glasses of your best red wine, please. » L'air courroucé de la serveuse rejetée ne fit ni chaud, ni froid au Russe, dont l'attention se concentra exclusivement sur son date. « I hope you will find something that suits your taste. I heard their... » Vitaly se stoppa net, en se souvenant d'un détail plutôt important. « You are not vegan, are you ? » Tout le monde ne partageait pas le même mode d’alimentation que le presque trentenaire, et il faillit mettre les pieds dans le plat (sans mauvais jeu de mots) en lui proposant une spécialité végane particulièrement délicieuse. What a way to start the date.

(c) REDBONE


_________________
    i'll the best you ever had ◇ Yes, I want to be your friend. I want to be the friend you fall hopelessly in love with. The one you take into your arms and into your bed and into the private world you keep trapped in your head. I want to be that kind of friend. (endlesslove on bazzart).


Dernière édition par Vitaly Romanov le Mer 7 Mar - 6:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : Lizelandre
arrivé(e) le : 15/02/2018
Messages : 190
avatar : Candice Accola
crédits : Vitaly Romanov (the best)
Points : 440
âge du perso : Bientôt 30 ans.
MessageSujet: Re: you here, what a surprise (hazely) Mar 27 Fév - 22:19

You here, what a surprise

       

Si on avait dit à Lexie qu’elle serait la date de Vitaly pour la soirée, la jeune femme aurait sans doute explosé de rire, puis elle aurait regardé cette personne à l’idée si saugrenue avec un regard faussement inquiet tout en lui demandant si tout tournait rond dans sa tête. Déjà parce que les deux n'avaient rien en commun à ce qu’elle en savait et que Vitaly lui paraissait même être son exact opposé et Lexie n'avait jamais cru au dicton qui disait que les opposés s'attirent. Le seul point commun auquel pouvait penser la jeune femme, c’était le fait qu’ils vivaient tout deux dans des colocations étranges avec des gens avec qui ils étaient sortis, plus ou moins longtemps.

Et pourtant, c’est bien elle et lui, assis face à face dans ce restaurant charmant, à tenter un date qui sera sans aucun doute catastrophique et qui se conclura par un au revoir des plus embarrassants. Ou bien, Lexie se force à penser tout cela, parce que sa barbe naissante qui ne parvient pas à cacher la jolie fossette sur sa joue lorsqu’il rigole, ne la laisse pas totalement indifférente. Peut-être qu’elle se ment pour ne pas fixer les muscles de ses bras qui apparaissent discrètement sous sa chemise. Peut-être pas. N’empêche qu’elle n’a jamais autant regardé un menu de sa vie, et qu’elle sursaute presque lorsqu’il lui propose une boisson alcoolisée. « Sure... » En réalité, la jeune femme préfère de loin le vin blanc moelleux qui laisse un léger goût de miel dans sa gorge. Pour une raison qu’elle ne comprend pas, elle n’en dit rien. Mais cette façon qu’il a de parler à la serveuse à sa place, de la faire s’asseoir l’agace au plus haut point. On n’est plus au XVIIIème siècle, il devrait le savoir. La blonde n’a sans doute pas l’habitude d’être traitée de la sorte après une année passée avec un mec qui préférait la tromper et la comparer à un sac de patate, puis quelques mois avec son meilleur ami qui ne semblait pas disposé à la rassurer. « Oh I’m certainly not, I like meat too much. » Et Lexie n’a pas honte de ça. Bien sûr, elle fait attention à la provenance de la viande, consommatrice respectueuse de son alimentation et du traitement animal. Mais de là à ne manger que des pousses vertes, non merci ! « Are you ? » Surprise, elle lève enfin la tête de la carte et fait preuve d’un peu de conversation. « Oh okay. Then, I guess I could try this ... weird thing ! » Voilà, elle fait un effort ce qui se ressent dans son rire nerveux sans doute, et Lexie espère, pour une raison qu’elle ne cherche pas à comprendre, que Vitaly le remarquera. Vin rouge, plat vegan, s’il lui propose de ne pas prendre de dessert, c’est décidé elle part.

La serveuse revient avec la bouteille de vin et en verse un peu dans le verre de Vitaly pour qu’il le goûte et donne son accord, ce qui ne manque pas de lui faire lever les yeux au ciel. So middle-age ! " Cheers " Fait-elle une fois servie le contact des deux verres entrainant un bruit cristallin qui résonne dans la salle, cependant très vite couvert par le son des conversations alentours. Puis Lexie porte la coupe à ses lèvres et déguste le vin. « It’s okay ! I prefer white wine though. But anyway, how are you doing in our beloved Big Apple ? » Il faut bien commencer quelque part, et s’ils partagent une chose, à part pour les origines russes, c’est bien une passion pour les Arts de la scène. « I suppose we never really talked prior to today. » Extrêmement honnête, comme à son habitude, la jeune femme ne peut s’empêcher ce petit commentaire. Comme un rappel qu’ils ne se parleraient sans doute pas aujourd’hui si ce n’était pour ce rendez-vous arrangé très ... surprenant.

(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : kane./alexia.
arrivé(e) le : 15/02/2018
Messages : 125
avatar : joseph morgan
crédits : avatar @tearsflight (bazzart), gifs @giphy, code signature @endlesslove (bazzart).
Points : 91
âge du perso : vingt-neuf années révolues, il passera bientôt le cap de la trentaine avec un charmant sourire aux lèvres.
MessageSujet: Re: you here, what a surprise (hazely) Mer 7 Mar - 11:44

you here, what a surprise

       

Le Russe regretta très rapidement d’avoir imposé sa boisson alcoolisée favorite à sa partenaire pour la soirée. En tout cas, c’était ce qu’il déduisait de la réponse peu enthousiaste de Lexie. Il aurait sans aucun doute été préférable que Vitaly lui demande avant de commander ; et pourtant, le silence pesant entre eux le dissuada de le faire, préférant prendre l’initiative. Ou peut-être qu’il se faisait des idées, et que la belle blonde n’était tout simplement pas emballée par sa rencontre, ce qui, dans la positive, le confortait un peu dans sa décision. Le vin rouge avait toujours été un très bon compagnon pour Vitaly, après tout. S’il pensait éventuellement se rattraper avec le reste, le blond se trompait lourdement. Il grimaça discrètement en entendant Lexie rétorquer, avec plus ou moins de véhémence, qu’elle n’était aucunement végane. Il faillit lâcher un « ah ! », ce qui aurait sûrement été de mauvais goût au vu des circonstances. Sourire gêné, il caressa nerveusement son menton. Décidément, ce date ne se déroulait pas comme prévu, ce qui ne manquait pas d’embêter le Russe.

Pour la première fois depuis qu’ils s’étaient installés, Lexie délaissa le menu et releva la tête - ce qu’intérieurement, il considérait être une première victoire -. Les yeux écarquillés d’étonnement en découvrant le mode de vie auquel il avait décidé de se tourner, Vitaly esquissa un mince sourire en coin, laissant apparaître par la même occasion les deux fossettes qui creusaient ses joues. Il ne se souvenait pas de la dernière fois où il s’était retrouvé aussi proche de la blonde ; peut-être même que les deux n’avaient jamais été aussi proches - physiquement parlant -. Le Russe la trouvait particulièrement belle. Il avait sans aucun doute l’air un peu hébété, à la regarder ainsi. Alors il tenta de se reprendre, du mieux qu’il pouvait, même si ce n’était pas gagné. « Yes, I am ! I made my decision a few months ago. But I don’t judge those who aren’t. I am definitely not an extremist, no worries. Feel free to order a meal with meat, if you want to. But just in case you were curious, the sweet potato & coconut curry is to die for. » Curieuse expression que les Américains utilisaient et que le Russe n’avait pas manqué de reprendre dans son vocabulaire. « And of course, I am forgetting the most important part of the course ; but we will have time to choose the dessert later on, if you’re okay with having one ? » Vitaly espérait secrètement qu’il ne venait pas de faire un énième faux pas, en lui proposant de terminer par un mets sucré.

Ce fut à ce moment-là que la serveuse décida de les interrompre, en apportant le vin rouge que le Russe avait commandé. Il aurait préféré qu’elle fasse son apparition un peu plus tard, car Lexie venait à peine de lui adresser la parole pour la première fois depuis qu’elle s’était installée à la table. Vitaly sourit tout de même à l’intruse. « May I try ? » s’enquit le Russe, en roulant le « r » sans même s’en rendre compte. Il le faisait plus par habitude que pour impressionner son blind date ; il préférait s’assurer du goût de la boisson avant d’en proposer à quelqu’un d’autre. Trop absorbé par la dégustation, il ne remarqua même pas la réaction de Lexie, ce qui était probablement pour le mieux. Après un instant de réflexion, humant le liquide bordelais tel un œnologue averti, il finit par acquiescer.

« Cheers » répéta Vitaly à la suite de la jeune femme d’un ton guilleret, car ils purent enfin déguster le vin rouge. Il avala quelques gorgées de son breuvage favori - qui s’avéra être un choix parfait - avant de reposer le verre sur la table. Le Russe déchanta néanmoins assez rapidement lorsque Lexie lui avoua qu’elle préférait le vin blanc. « Oh » dit-il simplement, pris de court par cet aveu. Il avait envie de lui demander pourquoi elle avait gardé le silence, mais il n’en fit rien. « Then let’s order some white wine after we finish this glass. » Vitaly tentait de se rattraper comme il pouvait. Le Russe se retrouvait résolument décontenancé devant le comportement de la blonde, qui ne lui ne lui facilitait pas la tache. Et pourtant, cela ne l’empêchait pas de continuer à essayer de percer cette carapace d’honnêteté brute. « No indeed, we have never really… talked. » Ils ne s’étaient jamais parlés, et à vrai dire, le presque trentenaire ne savait pas non plus quoi répondre à son interrogation. Quatre années à New York, et il n’était pas plus avancé qu’à son arrivée. L’American Dream lui semblait bien loin aujourd’hui, de même que son rêve de se produire à Broadway sous la direction d’Andrew Lloyd-Weber. « Well… I am doing well actually. Made a lot of great friends here. I am still waiting for my days of glory though. » Un petit rire nerveux s'échappa de ses lèvres, et le blond passa une main dans sa chevelure parfaitement coiffée. « But the fortune teller I went to see after the New Year told me that 2018 would be my year. So I guess I'll try even harder. » La voyante lui avait également dit qu'il se marierait cette année, ce qui n'était pourtant pas près d'arriver. « Heard you have more luck than me though. What's your latest big role on Broadway ? » l'interrogea le Russe en retour, alors qu'il connaissait pertinemment la réponse à cette question. Il trouvait cependant plus poli de lui demander directement et de lui faire la conversation.

(c) REDBONE


_________________
    i'll the best you ever had ◇ Yes, I want to be your friend. I want to be the friend you fall hopelessly in love with. The one you take into your arms and into your bed and into the private world you keep trapped in your head. I want to be that kind of friend. (endlesslove on bazzart).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : Lizelandre
arrivé(e) le : 15/02/2018
Messages : 190
avatar : Candice Accola
crédits : Vitaly Romanov (the best)
Points : 440
âge du perso : Bientôt 30 ans.
MessageSujet: Re: you here, what a surprise (hazely) Dim 18 Mar - 17:57

You here, what a surprise

       

La conclusion est simple et sans équivoque, Lexie ne sait plus comment se comporter durant un rencard. Trop habituée à des conversations instantanées sur Matchmaker se transformant rapidement en proposition de rencontres chez l’un ou chez l’autre dans l’unique but de se découvrir pour une nuit, puis de se quitter sans un bruit, la comédienne est totalement prise au dépourvu lorsqu’il s’agit de créer ou alimenter une conversation. Cet embarras est accentué par le regard de l’homme assis en face d’elle, qui semble la transpercer comme si elle était la seule femme qui comptait dans la pièce. Par sa voix chaude aux accents digne du plus grand séducteur. Et il n’a même pas l’air de réaliser l’effet qu’il lui fait, jusque dans ses yeux qui cherchent à l’éviter plus que de raison, et son ton qui se perd, ses phrases se terminant en soupir délicat. Et son désarroi est triplé par ses défenses qui se renforcent autour d’elle, pour le tenir à distance, pour ne pas se retrouver blessée, encore. Ils n’ont après tout rien en commun, et si ça n’a pas fonctionné avec Christopher qui est la personne qu’elle connaît et comprend le mieux, alors Lexie se persuade que ça ne pourra marcher avec personne. Elle ne doit pas être conçue pour être aimée.

Sauf qu’elle se détend petit à petit, sans même le réaliser, sans y penser. Elle sourit presque timidement lorsqu’il parle de son choix de vie qu’elle ne juge pas. Ses colocataires sont les champions en terme d’alimentation saine et vegan et Lexie ne compte plus le nombre de fois où elle a dû se contenter de plats au tofu ou de jus énergisants au concombre. Ces légumes verts, elle les préfère sur ses yeux pour atténuer les cernes et adoucir le teint, ou dans sa bouche à croquer cru comme un lapin, surtout pas dans un jus détox au goût trop terreux. « Sweet potato and coconut curry can’t be that bad. I’m sure I’ll like it. » Elle le pense vraiment, raffolant de tout ce qui se rapproche d'un plat asiatique. Et puis Vitaly parle de dessert, comme s’il avait su qu’elle s’enfuirait en courant s’il lui refusait ce simple plaisir de gourmandise, et un sourcil finement épilé se soulève. « Do you have a sweet tooth mister ? » because I have, veut-elle ajouter mais ravale cette confession à la dernière minute. Les paroles de son ex lui revenant en mémoire. “You’re too fat. You should stop eating sweets. It doesn’t suit a girl. » Et même si la part rationnelle de son cerveau comprend que ce n’était que tentatives de manipulation et de dévalorisation pour l’empêcher de partir, Lexie ne peut contrôler ses réactions émotionnelles qui prennent systématiquement le dessus. Chaque parole encore pleinement ancrée dans sa peau, sous sa peau, au plus profond d’elle. Sauf qu’elle est forte aussi se répète-t-elle, et qu’il n’est plus là à lui dicter sa conduite, que Vitaly n’a pas l’air jugeant, bien au contraire, alors il n’y a pas de mal à avouer la vérité, un petit peu, hein ? «  No. I wouldn’t mind a dessert. I… I kinda like this part of a meal the best. »  

Le verre de vin rouge dans une main, l’autre négligemment déposée sur la table, frôlant par moment le métal de la fourchette, la discussion reprend malgré l’interruption de la serveuse. Elle l'écoute avec intérêt parler de sa vie à New-York er se surprend à vouloir en savoir plus. A trouver qu'il n'en dit pas assez. Qui sont ses amis ? Comment réussit-il à vivre dans une collocation de l'Upper alors qu'il ne perce pas encore en tant que comédien. Et qu'est-ce qui cloche chez lui ? Habituée à être déçue, Lexie cherche la petite bête jusqu'au moment où il lui tend sur un plateau. Explosant de rire, ce n'est qu'en contemplant son visage stoïque et sérieux, peut-être un peu blessé aussi, qu'elle s'arrête net. « Oh my, you're serious ? Sorry I thought you were jokling. So, you have a fortune teller ? » Tentant de se rattraper comme elle peut, Lexie resserre ses lèvres pour s'empêcher de rire à nouveau. Tout pour ne pas le vexer. La comédienne est franche mais jamais méchante. Elle peut blesser mais sans le vouloir, et essaie toujours de se rattraper quand tel est le cas. « Sorry Vitaly, I shouldn't have laugh, sometimes I can be a little insensitive. » Et voilà qu'elle s'en veut et qu'elle se fait des reproches. C'est pour cela qu'elle refuse habituellement les blind dates. Entre les charmants hommes qui se révèlent être des goujats ou des lunatiques et elle qui met systématiquement les pieds dans le plat .. Jamais une seule de ces soirées ne s'est bien terminée, pour eux comme pour elle. Pourquoi en serait-il autrement ce soir ? Lexie s'attend même à ce qu'il la laisse en plan dans ce restaurant bondé, sous le regard amusé et dédaigneux des serveurs et des clients, comme elle le mérite sans doute.

Sauf qu'il n'en fait rien, il reste assis et lui parle de ses projets à elle, alors que le Russe est sans doute au courant, sa tête étant sur de nombreuses grandes affiches dans les rues, entre des buildings en verre et des chaînes d'alimentation réputées. « I got the lead role of Roxie Hart on Chicago. It's kinda stressfull but all I ever wanted. Well not exactly. My dream is to play on Wicked. » Elle lui répond quand même, et en livre plus que ce qu'elle pensait. D'habitude, Lexie ne parle de ce rêve d'adolescente, un peu ridicule sans doute, de ce rôle qu'elle n'obtiendra jamais car la concurrence est rude et qu'il y a des centaines d'autres femmes plus belles, plus douées qu'elle. « I'm sure you will succeed soon. I waited a long time to have these « days of glory » as you called them. And you're russian right ? It must be more difficult for you because of that. » Elle le rassure ensuite, mais croit à chacun de ces mots, Lexie n'étant pas du genre à mentir pour faire plaisir aux gens. « Did you play in a Musicall in Russia ? » Lexie se surprend encore à vouloir que la conversation s'éternise, malgré ses réticences, malgré l'inclinaison de son date pour les dépenses d'argent inconsidérées. A fortune teller, what a scam ! Mais elle n'a pas son mot à dire après tout, cela ne la regarde pas. Et puis, c'est pas comme s'il l'intéressait réellement, avec ses cheveux qui paraissent si doux, et ses deux petites fossettes sur les joues lorsqu'il sourit. Ni même son accent, et cette gentillesse qui se dégage de tout son être. Non, il ne l'intéresse pas, c'est sûr ! Donc il peut bien faire tout ce qu'il veut de son argent après tout, même si la jeune femme trouve ça un peu dommage.

(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : kane./alexia.
arrivé(e) le : 15/02/2018
Messages : 125
avatar : joseph morgan
crédits : avatar @tearsflight (bazzart), gifs @giphy, code signature @endlesslove (bazzart).
Points : 91
âge du perso : vingt-neuf années révolues, il passera bientôt le cap de la trentaine avec un charmant sourire aux lèvres.
MessageSujet: Re: you here, what a surprise (hazely) Lun 30 Avr - 12:20

you here, what a surprise

       

Le blond caressait sa barbe naissante d'une main distraite ; geste machinal sans doute lié à son flottement intérieur. En effet, il était pris au dépourvu par ce blind date. Pas que Lexie ne soit pas une personne charmante, bien au contraire : elle était belle, et semblait intéressante malgré le peu de paroles échangées entre eux. Justement, le problème venait surtout du fait que le rendez-vous en lui-même ne se déroulait résolument pas selon le schéma habituel. Vitaly s'aventurait en terrain inconnu, avec cette sensation d'effervescence intérieure qu'il n'avait pas ressenti depuis bien longtemps. Bien que le renouveau ait du bon, il avait beaucoup de difficultés à trouver sur quel pied danser avec l'attirante jeune femme installée en face de lui. Le plus souvent, le blond avait l'impression que Lexie lui soufflait le chaud et le froid ; le début d'un jeu de séduction entre ces deux âmes en vadrouille. Et puis il y avait ces brefs instants où il lui semblait que la belle ne lui portait aucun intérêt réel et que seule la politesse la forçait à rester assise sur son trône. Vitaly s'efforça de chasser cette pensée dans un coin de son esprit, afin d'éviter de jeter un malaise sur la conversation. S'il avait pour ambition de devenir l'un des meilleurs comédiens de Broadway, la mine du presque trentenaire était aussi expressive qu'un livre ouvert lorsqu'il s'agissait de sa vie personnelle.

Un peu rasséréné lorsqu'elle finit par approuver sa proposition de plat, le russe s'autorisa à lui adresser un mince sourire, juste assez pour dévoiler une énième fois les fossettes qui creusaient ses joues. Finalement, peut-être qu'il s'en faisait pour rien. « Yes I do. I love desserts » répondit-il en hochant la tête. « I can eat everything. Well, almost. » Quand bien même ils venaient d'aborder le sujet, il arrivait souvent à Vitaly d'oublier son nouveau mode de vie, qui ne lui venait pas encore forcément de manière intuitive lorsqu'il parlait nourriture. Six mois, ce n'était rien pour une trentaine vécue sur cette terre sans se priver de rien. D'autant plus que le russe se doutait bien que son véganisme n'aurait jamais été accepté par les Romanov, eusse-t-il encore résidé en Russie.

« Then, we'll have a dessert. The choice will be yours this time, I will not impose my food knowledge on you anymore. » Aucun reproche dans un voix, une simple touche de malice pour que la belle daigne lui offrir l'un de ses sourires, si précieux, si rares. Et puis il était vrai que Vitaly s'était un peu imposé dès le départ, que ce soit pour le choix de la boisson ou pour le plat à déguster. Peut-être était-ce une mauvaise habitude qui s'était ancré en lui, à force de se retrouver avec des femmes en pleine hésitation devant les lettres entrelacées du menu d'un restaurant. Lexie contrastait résolument avec toutes les précédentes - ou presque -. Elle était si sûre d'elle que la belle donnait l'impression d'être d'une lionne indomptable et indépendante, à qui on ne pouvait rien imposer dans quelque domaine que ce soit. He would do better next time, he promised himself. S'il y avait une prochaine fois, bien évidemment, ce qui n'était pas gagné d'avance.

Alors il répondit à sa question. Il essaya de s'ouvrir à Lexie, puisqu'elle semblait curieuse d'en savoir plus sur lui. Ce n'était pas si simple, malgré les airs assurés que l'homme se donnait. Parce que Vitaly s'était fait avoir bien souvent en raison de sa naïveté et sa bonne volonté. Dès sa première semaine dans la grosse pomme en réalité. Il délaissa son habituelle réserve pour la magnifique blonde au regard azuré, qu'il connaissait tout de même un peu. La méfiance s'était fait la malle dès l'instant où il avait posé ses yeux sur elle, dans l'entrée de l'établissement de restauration.

Ses yeux s'écarquillèrent de surprise devant le fou rire de sa compagne pour la soirée. Le russe cligna plusieurs fois des yeux et son sourire s'effaça peut-être un peu trop brutalement. Interdit, devant cette réaction pour le moins surprenante, il était également un peu déçu et très vexé. Vitaly se demandait s'il devait répondre à ces paroles définitivement insensibles, ainsi que Lexie le fit remarquer presque aussitôt après les avoir prononcées. Sous la table, ses doigts s'enfoncèrent subrepticement dans sa cuisse ; un effort de self-control, malgré le fait qu'elle se soit ouvertement moquée de ce qui lui permettait de mettre un tant soit peu de sens dans sa vie chaotique. Elle le voyait sûrement à l'expression de son visage que le russe trouvait sa remarque... blessante ? Il semblait bien que oui.

Il décida de ne pas lui répondre. De l'ignorer, elle et sa remarque. Vitaly libéra sa pauvre jambe de l'emprise douloureuse de ses doigts, qui se reportèrent aisément vers leur prochaine victime. Ils se resserrèrent autour du verre de vin rouge, dont il avala plusieurs gorgées, sans prendre le temps d'en savourer la qualité. Apologies accepted ? Le russe ne pouvait même pas prononcer ses deux petits mots afin d'en finir avec un silence devenu particulièrement lourd à cette table. Sans doute lors d'une prochaine rencontre, où le blond ne serait pas chauffé à blanc par l'insensibilité de Lexie.

Le russe pensait s'être habitué à ce qu'on ne le prenne pas au sérieux. Néanmoins, les paroles de la belle blonde résonnaient encore dans sa tête, laissant sur leur passage une trace d'amertume.

La conversation suivit son chemin et ce fut au tour de Lexie de livrer d'ajouter un peu du sien à celle-ci. Le jeune homme se concentra sur ses dires, afin d'oublier le malencontreux épisode qui venait de se dérouler ; aller de l'avant et éviter de faire une fixation sur le négatif. « Wicked ? » répéta Vitaly, désormais sorti de sa torpeur. Il haussa l'un de ses sourcils, signe d'un regain d'intérêt certain. « Indeed, a role in Wicked is really tough to get. But you will, eventually. Seeing that you are now the lead in the Chicago musical, they won't be able to reject you if you decide to join them. » Ses paroles n'étaient pas forcément très encourageantes, certes. Cependant, Vitaly s'était heurté à de nombreux refus de la part des directeurs new-yorkais de comédies musicales, et notamment celui de Wicked. Par expérience, il savait déjà que le profil de la magnifique blonde ayant décrochée le rôle de Roxie Hart allait leur plaire, et ce ne serait qu'une question de temps avant qu'elle migre sur les planches d'une autre scène. La main qui ne tenait pas le verre de vin glissa dans ses boucles, inconsciemment. Parfois, le russe se disait qu'il n'était pas aussi perdu qu'il prétendait l'être et que New-York lui offrirait d'autres opportunités de carrière en temps voulu. S'il n'arrivait à rien à Broadway, alors Vitaly allait pouvoir se reconvertir en agent, responsable d'aider la carrière d'autres rêveurs. Si lui n'avait pas réussi, alors peut-être réussirait-il à aider d'autres amateurs en quête de gloire. Il connaissait tellement d'insiders dans ce milieu, après tout.

Les encouragements de Lexie le firent sourire. Il haussa une épaule un peu défaitiste. « Everything comes in time to him who knows how to wait » articula le Romanov consciencieusement, en citant l'illustre Lev Tolstoy dans son roman Guerre et paix. Il ne savait pas si la jeune femme comprendrait la référence. Ce n'était pas si important d'ailleurs. Cette phrase était devenue une sorte de mantra pour le russe ; les mots de Tolstoy, ancrés en Vitaly, comme s'il les avait écrits pour lui. « Indeed I am russian, Sherlock » continua-t-il, en taquinant la jeune femme. « It is probably the main reason why no one wants to hire me. But then, I will try the Anastasia musical when a spot will be available. Maybe my accent won't bother them as much ! » Une nouvelle fois, il haussa ses épaules et reprit une gorgée du liquide bordelais, qui disparaîtrait bientôt du contenant pour rejoindre son estomac.

Un estomac vide, puisque le russe n'avait pas eu le temps de manger durant la journée, en raison de son petit job dans un café dans le quartier huppé de New-York. Vitaly fit un petit signe de la main à la serveuse qui leur avait servie les verres de rouge. « We'll have two sweet potato and coconut curry, as well as two glasses of white wine when the lady's glass will be empty. The dessert will be ordered later. » Le tout avait été débité d'une voix calme et limpide. Sa grande expérience dans le domaine de la restauration lui avait appris que plus les commandes étaient simples, mieux c'était. La serveuse nota tout dans son petit bloc note, avant de repartir avec les menus en main.

Petite interruption nécessaire afin que ni Lexie, ni Vitaly, ne se retrouvent affamés, il reprit naturellement le cours de l'échange.  « I was lucky enough to be able to play in four musicals in Russia. The system is different ; the place as well you might say. It was a wonderful experience, but very tiring. I had to be on tour all year long, travel across the country without any moments to rest. Wonderful, but exhausting. » Et ces derniers temps, il s'était mis à regretter cette vie. Il aurait préféré être fatigué à cause d'un rôle, et non pas en raison d'un enchaînement de petits boulots lui permettant de subsister dans l'une des villes les plus chères du monde. Un léger soupir s'échappa de ses lèvres, qu'il finit par transformer en un sourire. Ils n'en étaient pas au stade où il pouvait se permettre de lui livrer les difficultés auxquelles il se heurtait, ni même les doutes qui lui embrumaient l'esprit. Pour le moment, ils n'étaient qu'un homme et une femme, à un blind date. Rien de plus, rien de moins.

(c) REDBONE


_________________
    i'll the best you ever had ◇ Yes, I want to be your friend. I want to be the friend you fall hopelessly in love with. The one you take into your arms and into your bed and into the private world you keep trapped in your head. I want to be that kind of friend. (endlesslove on bazzart).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: you here, what a surprise (hazely)

Revenir en haut Aller en bas

you here, what a surprise (hazely)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the tinder way :: welcome to new-york :: manhattan :: downtown manhattan-