AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

anna | if i was meant to be controlled, i'd have come with a remote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : valtersen (julia)
arrivé(e) le : 15/02/2018
Messages : 117
avatar : lea michele
crédits : lolitaes (av), hqgifhunts/reginamlls (gifs)
Points : 15
âge du perso : trente-trois ans
MessageSujet: anna | if i was meant to be controlled, i'd have come with a remote Ven 16 Fév - 0:03

anna goldsmith


NO TINDERNESS

NOM : goldsmith, née levy.
PRÉNOM(S) : anna.
ÂGE : trente-trois ans.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : le 14 février 1985, à new york.
EMPLOI : comédienne, chanteuse.
SITUATION CIVILE : célibataire, divorcée.
ORIENTATION SEXUELLE : bisexuelle.
FEAT : lea michele.
exubérante (1) bavarde (2) caractérielle (3) égocentrique (4) rancunière (5) ambitieuse (6) têtue (7) travailleuse (8) sociable (9) control freak (10)
a sass a day keeps the basics away

001. + anna est végétarienne, elle boit peu, ne fume pas, fait régulièrement du jogging et fréquente les salles de sport. pour s'entretenir, prétend-t-elle. la vérité, c'est qu'elle considère que son corps est son outil de travail, au même titre que sa voix, et elle prend soin de l'un comme de l'autre. peut-être que ça frise légèrement l'obsession, oui, et peut-être que ses amis font régulièrement des commentaires sur son mode de vie très healty, greens and pilates, mais anna est têtue comme une mule et elle prend rarement en compte les commentaires non constructifs. 002. + elle a commencé sa carrière à broadway très jeune et mis à part  une longue pause remplie de remise en question et de doutes, c'est ce qu'elle a toujours voulu faire.  si ses premiers rôles lui ont ouvert les portes de certaines auditions, elle a toutefois dû s'acharner pour faire ses preuves une fois adulte. particulièrement après avoir craqué et planté  la production de hair dans laquelle elle jouait à l'époque. 003. + elle était très proche de ses parents, de sa mère notamment, jusqu'à la disparition de sa sœur, qu'elle leur reproche inconsciemment. lorsqu'elle s'est mariée, la réaction de ses parents a été aussi violente que le caractère soudain de son union, mais c'est bien leur attitude à l'annonce de son divorce qui a porté le coup de grâce à leur relation. elle ne leur a pas pardonné leur condescendance et, aujourd'hui, si elle a conscience du fossé qui s'est creusé entre eux, anna n'est absolument pas prête à le franchir. 004. + on l'a souvent taxé d'emmerdeuse, d'attention whore aussi et, certes, anna aime être au centre de l'attention. être appréciée, admirée, adulée ? oui, bien sûr que ça l'intéresse mais, dans le fond, tout ce qui lui importe, c'est de ne laisser personne indifférent. qu'on l'aime ou qu'on la déteste, peu importe, tant qu'on parle d'elle. 005. + control freak par nature, elle n'aime pas seulement que les choses soient ordonnées mais qu'elles le soient selon sa vision des choses. ça s'applique à tous les aspects de sa vie : son portable, son armoire et, oui, son appartement. elle ne vit pas seule pourtant, loin de là, et ça n'est pas facile tous les jours, tant pour ses colocataires que pour elle. plus pour elle d'ailleurs, à l'entendre. 006. + elle collectionne les paires de chaussures, les porte une fois ou deux puis ne les remet souvent jamais. une vraie maladie. 007. + elle parle couramment anglais et français, cette dernière étant celle de sa mère, une franco-américaine. anna a également appris l'hébreu, à force de l'entendre à la maison et chez ses grand-parents. elle le parle peu ceci dit. 008. + elle a recueilli un chaton abandonné il y a quatre ans. aujourd'hui, cleocatra est en pleine forme et règne sur l'existence d'anna. 009. + elle dispose d'une jolie collection de tatouages. petits, discrets, regrettés pour certains, pleinement assumés pour d'autres. 010. + elle a eu beaucoup de mal à obtenir son diplôme, au lycée. pas par manque de volonté, non, mais anna a toujours eu beaucoup de mal à l'école. retenir deux heures de spectacle, des chorégraphies longues et compliquées, des placements de scènes hasardeux, comprendre la psychologie d'un personnage, les nuances d'une relation avec d'autres ? aucun problème mais dès lors qu'il s'agit d'algèbre, de géographie dans l'espace et d'histoire ? elle panique, purement et simple. ses difficultés scoalires se sont transformés en un complexe concernant ce qu'elle appelle son manque d'éducation. si elle a l'impression d'être attaquée sur ce plan-là, anna réagit au quart de tour et peut monter très vite au créneau. le sarcasme est une arme qu'elle manie avec adresse, depuis le temps, et elle est très douée lorsqu'il s'agit de garder la face.011. elle a les transports en commun en horreur. ce n'est guère écologique mais si elle peut appeler un uber ou un taxi plutôt que de prendre le métro ou le bus, elle ne se prive pas. cette aversion pour les transports en commun remonte à la disparition de sa sœur, en 2004, décédée dans un accident de car, en route pour le new jersey où son aînée avait décidé de fêter ses dix-neuf ans.


l'avis de votre personnage sur le site de rencontre matchmaker.
Les sites de rencontres, sur le principe, Anna n'a rien contre. Chacun fait ce qu'il veut, tant que tout le monde est d'accord, pas vrai ? Elle comprend l'idée, trouve ça plutôt ingénieux et elle vit avec son temps. On ne rencontre pas l'amour de sa vie en lui renversant son jus d'orange dessus, quoi qu'en disent les romcoms hollywoodiennes. Alors internet, pourquoi pas ? Toutefois ce n'est pas pour Anna. Elle n'a pas le temps pour une relation amoureuse et, non, ce n'est pas juste une excuse pour se protéger d'une nouvelle désillusion. Son emploi du temps est très chargé, elle travaille six jours sur sept, travaille sur un album d'un côté, auditionne pour la télévision de l'autre. Elle n'a pas le temps, oui, mais elle n'a pas non plus la place ni l'énergie pour quelqu'un dans sa vie. De plus, son mariage puis son divorce l'ont réellement blessée et elle n'est toujours pas prête à faire confiance à quelqu'un de cette manière. Alors, non, Anna n'est pas inscrite sur Matchmaker, même si elle n'a rien contre le concept.


julia + valtersen

âge + vingt-et-un ans disponiblité + assez peu dans un premier temps (je bosse full time la semaine prochaine par exemple) mais je suis une meuf régulière (enfin, j'essaye)fuseau horaire + gmt +1 (france métropolitaine)
personnage + inventé où avez vous connu le forum + on m'a balancé le lien en mode "tiens, tu viens ?" et j'ai dit oui, parce que je suis faible et j'aime mes copines qu'en pensez vous + c'est propre, c'est joli, ça a l'air cool votre mot de la fin + kassdédi à la bande à momo, keurkeur  :tinyheart:

_________________

if you give me a stage to sing on, i know in my gut, there’s no one that can beat me


Dernière édition par Anna Goldsmith le Ven 16 Fév - 18:06, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : valtersen (julia)
arrivé(e) le : 15/02/2018
Messages : 117
avatar : lea michele
crédits : lolitaes (av), hqgifhunts/reginamlls (gifs)
Points : 15
âge du perso : trente-trois ans
MessageSujet: Re: anna | if i was meant to be controlled, i'd have come with a remote Ven 16 Fév - 0:03

hate is foolish. and love is always wise.

14 février 1985 + La naissance, le début de tout. Ezra et Rachel Levy ont eu bien du mal à l'avoir, ce premier enfant. Un vrai miracle, à les entendre.  18 juin 1991 + La petite sœur, Olivia, la fin de son existence d'enfant unique, de sa vie de petite merveille miraculeuse. Partager l'attention de ses parents ne lui plaît guère et les pleurs incessantes de ce bébé l'irritent. Une sœur ? Anna n'en a pas demandé, alors pourquoi la lui imposer ? 12 août 1991 + Into The Woods, son tout premier spectacle. Anna a six ans et des étoiles plein les yeux. La musique fait déjà partie de sa vie, c'est vrai. Sa mère est une mélomane, pianiste, professeur de Juilliard et la passion s'est transmise sans difficulté. Mais Broadway ? Broadway, c'est autre chose, un autre monde, un univers qui appelle Anna, haute comme trois pommes, à corps et à cris. Ou du moins c'est l'idée qu'elle s'en fait. juillet 1993 + Les Misérables, Éponine Thénardier, un premier rôle auquel elle a bien du mal à croire. Passer du public aux planches semble irréel, même si elle a travaillé pour cela. Cours de chant, de diction, répétitions encore et encore, Anna est une gamine, oui, mais une gamine déjà ambitieuse. Elle a mis un pied à Broadway et elle ne compte pas s'en aller de sitôt. septembre 1999 + L'arrivée au lycée, le début des choses sérieuses selon son père. Broadway ? Non, c'est un passe-temps. Un passe-temps particulier, certes, mais juste un hobby qu'il lui concède par grandeur d'âme. L'adolescence, donc, et le début du conflit avec ses parents, son père surtout. Anna a la désagréable impression de n'être prise au sérieux ni par son père, ni par ses pairs. La crise d'adolescence ? Il y a peut-être un peu de ça mais un peu de vrai aussi. été 2003 + Diplômée, difficilement, mais enfin libre de ses obligations scolaires. Elle l'a décidé, elle n'ira pas à l'université. Ses parents n'y croyaient pas, même lorsqu'elle affirmait n'avoir postulé auprès d'aucune université. Une vaste blague, selon eux. Ils n'acceptent pas vraiment la réalité, jusqu'au jour où elle commence à courir les auditions, tandis que les enfants de leurs amis entrent à Columbia, Harvard ou Berkeley. Anna veut être comédienne, Anna veut chanter, Anna n'ira pas à l'université. Ezra Levy tempête, Rachel se lamente et leurs remarques finissent par creuser un trou de doute, tapissé d'insécurité et de colère, dans l'esprit de leur fille. La fin du lycée, oui, et avec elle arrive le début des complexes. octobre 2003 + Wesley débarque dans sa vie, souriant, plein de projet. Un garçon stable, rencontré chez des amis communs, le premier dont elle tombe amoureuse. Ils sont très différents pourtant. Il veut entrer dans la police de New York, suivre les traces du père qu'il aime tant. La musique, Broadway, les spectacles, il ne connaît que de loin mais il respecte sa passion, l'aide à répéter ses textes, à préparer ses auditions et, doucement, il trouve sa place dans les priorités d'Anna. Il y a Broadway, oui, mais il y a Wesley aussi à présent. 14 février 2004 + Ses dix-neuf ans, Anna a décidé de les fêter dans le New Jersey, dans la famille de Wes dont les parents semblent l'apprécier presque autant que les siens. Eux, d'ailleurs, sont sensés prendre la route en fin de matinée, sa sœur doit arriver plus tard en bus, retenue par ses cours de violoncelle, au conservatoire. Une fierté pour leurs parents, cette entrée si jeune au conservatoire. Leur père est si fier, il en parle souvent. Anna est jalouse parfois, elle envie la petite dernière, si douce, si intelligente, si parfaite. Leurs parents ont pris du retard, ce jour-là, et ils partent plus tard que prévu. Le terrible coup de fil arrive dans l'après-midi, alors que les Goldsmith et l'invitée d'honneur les attendent, et la nouvelle tombe, terrasse Anna. Les souvenirs de cette journée restent flous, aujourd'hui encore. Elle se souvient avoir eu le souffle coupé, avoir perdu l'équilibre. Comment est-elle arrivée à l'hôpital ? Wes, sans doute. Conduire, elle en était incapable. Reprendre le volant a été compliqué d'ailleurs mais ça valait mieux que de monter dans les transports en commun, traumatisée qu'elle était par un accident qu'elle n'a pas vu, ni subi. Son imagination est bien plus sournoise et des semaines durant, elle ne peut s'empêcher d'imaginer Olivia dans ce bus qui tourne, tourne et tourbillonne avant de s'écraser au fond d'un ravin. Les circonstances de l'accident sont un peu étranges, on parle d'un chauffeur un peu ivre, d'une route rendue difficile par la neige, mais toutes les explications du monde ne suffisent pas. Olivia est enterrée dans le silence et la douleur. Anna a dix-neuf ans mais elle a l'impression d'en avoir trente de plus. mai 2005 + L'année a été difficile, les répétitions pour Hair l'ont vidée, le deuil de sa sœur a commencé à grignoter, lentement mais sûrement, sa famille. Le metteur en scène la trouve particulièrement fatiguée un matin et c'est la goutte qui fait déborder un vase de larmes, de frustration et d'une foule de sentiments jusque-là refoulés. Anna s'en va, sans un mot. Wes la suit, pilier si solide dans la tourmente. Ils ne répondent plus au téléphone pendant deux semaines, refermant sur eux une bulle dont ils s'échappent après quinze jours, mariés. Les Goldsmith prennent la nouvelle avec une joie maladroite, les Levy s'insurgent. Anna leur tourne le dos, comme Hair le fait avec elle. Elle a perdu son boulot mais a gagné un mari. L'échange devrait lui convenir et elle assure que c'est le cas mais une toute petite voix, dans un coin de sa tête, lui répète qu'elle a peut-être fait une grosse connerie. printemps 2008 + Elphaba, un rêve depuis qu'elle a vu la production originale. Celle-ci est off-Broadway, le metteur en scène ne semble pas très enthousiaste à l'idée de l'avoir sur le projet mais elle s'accroche. Christopher Forbes, son Fiyero est un débutant, elle est une comédienne difficile, le spectacle connaît d'autres déboires mais ils tiennent bons. avril 2009 + Le retour sur le devant de la scène, American Idiot, le musical inattendu, la renaissance professionnelle. Anna s'épanouit en répétition, charme ses collègues, son nouveau metteur en scène, les journalistes spécialisés. Faire oublier son éviction d'Hair n'est pas facile, même si il s'agissait d'une production off-Broadway mais elle se donne les moyens d'y parvenir. Le spectacle est un succès, on murmure des mots magiques dans les hautes sphères mais rien n'est sûr. La route est longue jusqu'aux Tonys. Wes la soutient, tant bien que mal. Ils ne se comprennent pas toujours et les reproches fusent. S'excuser est un exercice difficile pour Anna mais elle s'y prête. Il est tout ce qui lui reste après tout, non ? mai 2010 + Tony nominations. Ils en récoltent, un paquet. Anna a droit à la sienne, la première, déjà une consécration. Le rêve d'une vie, fait réalité et elle ne parvient pas tout à fait à le savourer. Elle devrait être aux anges, elle prétend l'être, en public du moins. Mais une fois raccroché le sourire éclatant pour les caméras, c'est la mine sombre qu'elle rentre chez elle. Elle étouffe dans son mariage, étouffe dans le petit appartement qu'ils occupent avec Wes. Lui fait des heures supplémentaires, semblant bien plus amoureux de sa plaque du NYPD que d'elle, sa femme. Le début de la fin ? Peut-être. Le coup de grâce, c'est le retard puis un, deux, cinq tests de grossesses positifs. Anna est sonnée, tétanisée. La maternité ne l'intéresse guère. L'idée a toujours été dans un coin de sa tête, rangée au rayon des projets pour plus tard. Ils en discutent, longuement. Il y a des pleurs, des promesses, des reproches, des cris. Ils ne sont pas prêts, ils le savent tous les deux et même si la solution est évidente, claire dans leurs esprits, c'est le cœur lourd qu'ils se rendent en clinique. La semaine suivante, Anna est de retour sur les planches, grand sourire aux lèvres. Elle continue de sourire lorsque les caméras se braquent sur son visage, lorsque le Tony de la meilleure actrice est attribuée à une autre. Elle ne cesse de sourire, fake it til you feel it, right? Et Anna n'est rien sinon une incroyable tête de mule. automne 2010 + Elle raccroche le costume de Whatshername, fait ses adieux aux St James Theatre. Soulagement, amertume, ennui aussi. Le chômage ne dure pas, heureusement. Éponine revient dans sa vie et, avec elle, Anna retrouve une certaine sérénité. Elle fait la connaissance d'Andrea qui, sans le savoir, comble un vide dans sa vie. Expliquer pourquoi le courant passe si bien entre eux, Anna en est incapable. Il est arrivé au bon moment et si Éponine aime Marius Pontmercy différemment, Anna n'a aucun mal à se rendre malade d'amour pour Andrea sur scène. L'exercice l'amuse, la timidité d'Andrea l'attendrit, son perfectionnisme la séduit et ils deviennent très vite inséparables. Anna a peu d'amis, de vrais amis, et Andrea entre dans ce cercle si fermé avec une rare facilité. Peut-être parce qu'ils se ressemblent plus qu'il n'y paraît, qui sait. Et, très vite, il arrive en tête de la courte liste. Avec Les Misérables, Anna est donc en terrain connu. Les visages sont familiers, comme celui de Christopher Forbes, son Fiyero, qui enfile alors le costume lourds de responsabilités d'Enjolras, le révolutionnaire au destin tragique. Les répétitions la laissent rompue, exténuée mais heureuse, vraiment heureuse pour la première fois depuis de longs mois. Les sourires ne sont plus forcés, les éclats de rire ne sont plus feints. Anna va bien, vraiment bien. Enfin, sur scène, du moins.  1er janvier 2011 + Nouvel An, le soir de crise, celle de trop. Anna ne boit pas, Wes se noie dans les verres et le ton monte. Leurs amis s'éclipsent très vite après minuit mais la nuit n'est pas finie. Au petit matin, la décision est prise. Elle fait ses affaires sans vraiment voir ce qu'elle fait, sans comprendre ce qui se passe. Il ne la met pas à la porte, non, mais il faut qu'elle parte. Elle trouvera une solution, plus tard. Pour l'heure, elle trouve refuge chez Andrea. Elle ne quittera son canapé que pour s'installer pour de bon avec lui, une fois la séparation entérinée.  février 2011 + Les Misérables, la première (une autre première). Un triomphe qui attire régulièrement des larmes sur ses joues. Monter sur scène et mourir, chaque soir, parfois deux fois par jour, lui permet de s'échapper. De relativiser aussi, comme si être face à l'histoire terrible d'une bande d'étudiants imaginés par Victor Hugo l'aidait à comprendre que sa propre vie, si dramatique a-t-elle pu être, n'est pas si triste. 3 juillet 2013 + Deux ans de séparation et c'est la veille de l'Independance Day de 2013 que son cher mari décide de lui annoncer qu'il compte demander le divorce. Ils ont essayé de se donner une nouvelle chance, plusieurs fois, en vain. Ce divorce imminent, elle l'accepte, résignée. Et si elle force un peu sur l'alcool durant la fête nationale, elle qui ne boit pas d'ordinaire, il n'y a absolument aucun rapport. 14 février 2014 + Ses vingt-neuf ans, Anna décide de les fêter dans un tattoo shop new-yorkais, seule. Elle s'offre son douzième tatouage pour l'occasion. Douze, comme l'âge qu'avait Olivia lorsqu'elle a disparu. Étrange coïncidence ? Non, pas vraiment. mars 2014 + Les Misérables, encore. Fantine, cette fois. Le rôle est nouveau, colle mieux à son âge avance-t-on. La remarque la fait sourire en apparence mais la trentaine qui s'approche lui fait grincer des dents. Anna ne veut pas vieillir, Anna ne veut pas jouer la mère de la jolie héroïne. Anna veut être la jolie héroïne. 28 septembre 2015 + Le divorce est prononcé, enfin. Anna est soulagée, curieusement. Amère ? Un peu, oui. Elle l'annonce à ses proches, laisse ses parents dans l'ignorance. Si elle avait noyé son dégoût pour cette procédure dans les cocktails hors de prix, cette fois, elle se contente d'aller dîner avec Andrea en guise de point final à ce chapitre de sa vie. 22 mai 2016 + Le premier rencard post-divorce. Ce n'est pas faute d'avoir tenté d'y échapper. Les blind dates organisés par les amis, par tous ces gens qui veulent bien faire, Anna les a évité pendant un moment avant de céder. Toutes les bonnes intentions du monde ne changent rien pourtant. Elle n'est pas prête et cela se voit comme le nez au milieu de la figure. Un premier rencard, un dernier rencard surtout. hiver 2017 + Les studios lui font de l’œil, l'idée donnerait un nouveau souffle à sa carrière mais une fois de plus, Anna fait passer Broadway avant le reste. Hamilton, Eliza Schuyler, un autre triomphe. C'est nouveau, c'est à la mode et personne ne semble s'attarder sur son âge. L'album attendra donc encore un peu et sa vie privée aussi.

_________________

if you give me a stage to sing on, i know in my gut, there’s no one that can beat me


Dernière édition par Anna Goldsmith le Ven 16 Fév - 18:29, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Admin + queen of hearts. »

pseudo : MARY-W. /marie.
arrivé(e) le : 02/08/2017
Messages : 1839
avatar : nicola peltz.
crédits : @BALACLAVA (avatar), tumblr (gifs), uc (quotes).
Points : 130
âge du perso : vingt-quatre ans, soi-disant que ça fait d'elle une fille irrémédiablement jeune. l'genre de nana qui n'y comprend rien à la vie.
MessageSujet: Re: anna | if i was meant to be controlled, i'd have come with a remote Ven 16 Fév - 0:14

awww lea :brille: bienvenue :waii:
bonne chance pour ta fiche :ange:

Si tu as des questions, n'hésite pas :ange: :luf:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : valtersen (julia)
arrivé(e) le : 15/02/2018
Messages : 117
avatar : lea michele
crédits : lolitaes (av), hqgifhunts/reginamlls (gifs)
Points : 15
âge du perso : trente-trois ans
MessageSujet: Re: anna | if i was meant to be controlled, i'd have come with a remote Ven 16 Fév - 0:16

merci beaucoup :ananas:

_________________

if you give me a stage to sing on, i know in my gut, there’s no one that can beat me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : kidd, faustine.
arrivé(e) le : 21/01/2018
Messages : 359
avatar : zayn malik.
crédits : self, tumblr.
Points : 40
âge du perso : twenty six.
MessageSujet: Re: anna | if i was meant to be controlled, i'd have come with a remote Ven 16 Fév - 1:20

j'ai l'impression que ça fait un bail que j'avais pas vu Lea sur un forum. I love you
bienvenue. :cutie:

_________________
// there is nothing you can say or do, I won't cut you loose, no. so break the silence,  we know that we can brave it all. if you're hoping we'll be home, don't be afraid to ask for help, it won't make me love you any less. @ragnboneman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : valtersen (julia)
arrivé(e) le : 15/02/2018
Messages : 117
avatar : lea michele
crédits : lolitaes (av), hqgifhunts/reginamlls (gifs)
Points : 15
âge du perso : trente-trois ans
MessageSujet: Re: anna | if i was meant to be controlled, i'd have come with a remote Ven 16 Fév - 10:57

maintenant que j'y pense, pareil ça fait un moment, la dernière fois ça devait être moi qui l'avais prise déjà Arrow enfin bref, merci beaucoup I love you

_________________

if you give me a stage to sing on, i know in my gut, there’s no one that can beat me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: anna | if i was meant to be controlled, i'd have come with a remote Ven 16 Fév - 11:11

Bienvenuuuuue à toi :waii:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : casseurs flowters.
arrivé(e) le : 21/01/2018
Messages : 237
avatar : l. tomlinson.
crédits : kidd.
Points : 0
âge du perso : twenty-seven.
MessageSujet: Re: anna | if i was meant to be controlled, i'd have come with a remote Ven 16 Fév - 11:29

j'ai suivi votre histoire de fans de broadway et je suis un peu en train de mourir, j'adore l'idée :keur: :keur: j'aurais eu un autre perso qui aurait très bien collé à l'ambiance aussi :smiile: et bref revoir lea ça me met en joie un peu, mes feels glee, on adore. :brille:
bienvenue parmi nous :lilheart: :lilheart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : valtersen (julia)
arrivé(e) le : 15/02/2018
Messages : 117
avatar : lea michele
crédits : lolitaes (av), hqgifhunts/reginamlls (gifs)
Points : 15
âge du perso : trente-trois ans
MessageSujet: Re: anna | if i was meant to be controlled, i'd have come with a remote Ven 16 Fév - 11:37

Chris Kenway a écrit:
Bienvenuuuuue à toi :waii:

merciiii :waii:

@Orion Leroy a écrit:
j'ai suivi votre histoire de fans de broadway et je suis un peu en train de mourir, j'adore l'idée  :keur:  :keur: j'aurais eu un autre perso qui aurait très bien collé à l'ambiance aussi :smiile: et bref revoir lea ça me met en joie un peu, mes feels glee, on adore.  :brille:
bienvenue parmi nous :lilheart: :lilheart:

aw merci beaucoup :brille: moi c'est mes directioner feels que tu remues :hihi: je suis ravie que l'idée de christopher et des copines plaise autant, ça fait plaisir, c'est trop cool I love you merci en tout cas :tinyheart:

_________________

if you give me a stage to sing on, i know in my gut, there’s no one that can beat me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : casseurs flowters.
arrivé(e) le : 21/01/2018
Messages : 237
avatar : l. tomlinson.
crédits : kidd.
Points : 0
âge du perso : twenty-seven.
MessageSujet: Re: anna | if i was meant to be controlled, i'd have come with a remote Ven 16 Fév - 11:39

j'adore, j'adore, je suis fan, réservez moi tous un lien :mdr: :mdr: j'ai trop hâte de vous lire  :cutie:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: anna | if i was meant to be controlled, i'd have come with a remote

Revenir en haut Aller en bas

anna | if i was meant to be controlled, i'd have come with a remote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the tinder way :: spread your wings :: Bringing Up Baby :: fiches validées-