AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

andrea ▬ no escape from reality

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : Bohemian Rhapsody
arrivé(e) le : 14/02/2018
Messages : 32
avatar : Jonathan Groff
crédits : shyia pour l'avatar, tumblr pour la signature
Points : 100
âge du perso : 32 ans
MessageSujet: andrea ▬ no escape from reality Mer 14 Fév - 23:05

andrea kennedy


no tinderness

NOM : Kennedy, cmme feu le Président.
PRÉNOM(S) : Andrea, James.
ÂGE : 32 ans.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Un certain 21 février 1985 dans les quartiers huppés de New York
EMPLOI : Chanteur
SITUATION CIVILE : Célibataire.
ORIENTATION SEXUELLE : Homosexuel.
FEAT : Jonathan Groff
perfectionniste jaloux compétitif intransigeant intelligent égoïste loyal caractériel doux lunatique
you'll be back

001. + Andrea n'a plus aucun contact avec ses parents. Après avoir longtemps tenté de les satisfaire en faisait de brillantes études de droit à Harvard, un soir, il a pété les plombs et a tout quitté pour aller vivre de sa passion, la musique. Les caractériels et intransigeants Kennedy n'ont pas supporté cet affront et l'ont foutu dehors, ils ne se sont plus reparlé depuis. C'était il y a sept ans. 002. + Andrea souffre de troubles bipolaires qui ont été diagnostiqués lorsqu'il était étudiant - dans le dos des Kennedy. Il est soumis à un traitement permanent qui exige de lui qu'il adopte un mode de vie le plus sain possible histoire d'éviter les changements trop brusques d'humeur, et notamment la dépression. 003. + Compétitif, c'est un garçon qui souffre beaucoup lorsqu'il n'obtient pas ce qu'il veut ou la reconnaissance qu'il pense mériter. Le contexte familial dans lequel il a grandi renforce ce sentiment d'injustice. 004. + Andrea sait chanter, évidemment, mais il sait également jouer du piano à un niveau assez impressionnant pour avoir fréquenter le conservatoire dès son plus jeune âge. 005. + C'est un garçon assez réservé, qui parle peu de lui et de ce qu'il ressent, mais qui peut se montrer un ami très loyal et doux avec les gens auxquels il fait confiance. 006. + Il adore aller au cinéma, lire des bouquins. Il aime cultiver l'intelligence naturelle qui est la sienne, en revanche, ne lui parlez pas de droit, ses études ont laissé sur lui un souvenir impérissable et relativement traumatique. 007. + Andrea est actuellement la doublure de Chris Forbes pour Grease, à Broadway, affectation dont il souffre considérablement tant il aurait aimé avoir le premier rôle. 008. + Le premier grand rôle d'Andrea, c'est Marius, des Misérables.  009. + C'est pour enfiler le costume de Marius qu'il a tout quitté, après avoir passé l'audition sans en parler à personne et sur un coup de tête. 010. + Sur le plateau des Mis, il a rencontré Hannah, sa meilleure amie avec laquelle il vit en colocation.

l'avis de votre personnage sur le site de rencontre matchmaker.
Andrea, c'est le genre de mec qui est célibataire endurci pour la simple et bonne raison qu'il ne sait pas ce qu'il veut. Oh, il commence à réaliser, au fil du temps, qu'il ressent une forme d'attirance particulière pour les hommes. Mais son éducation fait qu'il n'est pas encore passé par la case acceptation. Alors, quand il s'inscrit sur un site de rencontre, Andrea, ce n'est souvent que pour y passer en coup de vente, lancer des conversations qu'il tue dans l'oeuf en oubliant de répondre ou en se montrant trop sec, pas assez charmeur, peut être - oui, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est loin d'être doué avec tout ça. Ce qui ne veut pas dire qu'il ne possède pas les profils,
car en réalité, bon nombre de ses amis, interventionnistes, aimeraient le voir en couple et le poussent donc à s'inscrire un peu partout.


charlotte + bohemian rhapsody

âge + Presque 27, à quelques jours près. disponiblité + Tous les jours fuseau horaire + Paris, France. personnage + inventé où avez vous connu le forum + C'est Chris Forbes qui l'a trouvé pour assouvir nos envies de Broadway qu'en pensez vous + Il est beau, et les membres paraissent accueillants, tout est au top ! votre mot de la fin + COUPEZ  :hii:

_________________
† And if you whisper like that...  if you want me like this, and if you need me like that, it was dead long ago but it's all coming back to me, it's so hard to resist and it's all coming back to me, I can barely recall and it's all coming back to me now


Dernière édition par Andrea Kennedy le Ven 16 Fév - 22:40, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : Bohemian Rhapsody
arrivé(e) le : 14/02/2018
Messages : 32
avatar : Jonathan Groff
crédits : shyia pour l'avatar, tumblr pour la signature
Points : 100
âge du perso : 32 ans
MessageSujet: Re: andrea ▬ no escape from reality Mer 14 Fév - 23:05

hate is foolish. and love is always wise.



21 février 1985 + Andrea est né dans ce que l'on pourrait appeler une famille des plus clichés. Son père, Procureur de l'Etat de New York, a épousé sa mère jeune pour en faire une femme au foyer comblée n'ayant à faire de ses journées que pour l'organisation d’événements de riches et autres petites sauteries du genre. Henry est un homme caractériel, craint dans les tribunaux - et à raison - manipulateur, et parfois violent, sa colère passant souvent sur les traits fins de sa femme. Mais les Kennedy - pardonnez l'ironie - n'ont pas pour habitude d'étaler leurs défauts et leurs conflits de famille à la face du monde, alors Charlotte se tait et subit en silence, se contentant des réunions entre copines et des petits fours cuisinés par une cuisinière qui leur est dévolue. Et puis, sans l'admettre, sans doute, elle admire un peu ce mari charismatique qui a fait le souhait de passer le restant de ses jours auprès d'elle - comment pourrait-il en être autrement ? Andrea arrive comme le messie dans cette famille à peine bancale malgré ses anomalies. Charlotte le couve d'amour, Henry le destine déjà à la plus belles des carrières et des réussites. Il sera médecin, avocat, juge, peut être même président des Etats-Unis - son fils sera le meilleur ou ne sera pas. Il l'aime, oui. Comme on aimerait une sculpture que l'on tente de façonner à son image, d'une manière égoïste et égocentrique. Inscrit dans les meilleurs crèches puis les meilleures écoles, confié à des nourrisses bilingues, arboré comme un petit prince, un enfant cadeau du ciel, Andrea connaîtra une enfance mouvementée.

13 mars 1989 + Charlotte pleure, toutes les larmes de son corps frêle. Andrea dessine sur un coin de la table, et Henry avale son troisième whisky de la soirée sans dire un mot. Il fume un épais cigare en feuilletant le journal du jour, froid, glacial, distant, comme si aujourd'hui était une journée comme les autres, comme si rien n'avait d'importance, comme si rien ne s'était produit. Pourtant, Charlotte a passé la nuit à l'hôpital, et dans son esprit, les mots de l'infirmière résonnent encore. Fausse-couche. Après six mois, elle avait tant d'espoir. Une petite fille, enfin, l'équilibre parfait. Elle souffre tellement qu'elle ne parvient pas à respirer normalement. Et la distance que son mari impose entre eux ne l'aide pas à relativiser la situation. C'est comme si, au mieux, il s'en fichait, comme si, au pire, il lui en voulait. Elle ne sait pas quoi penser, alors elle renifle une dernière fois sous les regards assassins de son mari, et elle se redresse pour prendre son fils dans ses bras, contre elle. Après quatre tentatives, il a arrêté de lui demander pourquoi elle était triste, pourquoi ses yeux étaient rouges, pourquoi elle pleurait, comme ça. Après quatre reprises, il s'est muré dans le silence, comme tous les autres membres de sa famille. Il laisse sa mère l'emmener en abandonnant ses crayons et un portrait de famille dessiné de couleurs sombres, et pour la première fois, Charlotte s'endort dans le lit de son fils et non dans celui de son mari.

30 juin 2003 + La scolarité lycéenne parfaite d'Andrea s'achève, et en dehors d'un trimestre où sa moyenne a légèrement baissé et dont il se souviendra toute sa vie, il a excellé, conformément aux attentes parentales. Le lycée s’achève et Andrea est incapable de dire s’il se satisfait ou non de la nouvelle. Bien entendu, une forme d’angoisse le quitte – l’angoisse de satisfaire aux exigences de son père, quoi qu’il n’est pas sûr que son avenir soit fait de plus de sérénité. En même temps, au fil des années, les exigences d’Henry ont eu raison de lui ; et il s’est transformé, bien malgré lui, en un garçon compétitif qui souffre indéniablement lorsqu’il ne parvient pas à être le meilleur dans un domaine, quel qu’il soit. Mais Andrea a aussi profité du lycée pour s’apercevoir d’autre chose ; ce qu’il aime vraiment, lui, dans cette vie étrange et studieuse, c’est la musique. Il prend des cours de piano et de solfège depuis aussi longtemps qu’il va à l’école, et la plupart de son temps libre passe dans l’étude de nouveaux morceaux. Mais ce n’est pas exactement tout ; plus que la musique classique que son père lui impose d’apprendre et pour laquelle il a appris à se passionner avec le temps, Andrea aime chanter. Et il le fait bien, à en croire les rares amis qu’il a réussi à se faire au lycée. Il adorerait en faire sa vie ; mais le destin assombrit sans regard quand, ce jour-là, son diplôme entre les mains avec les félicitations de l’établissement qu’il n’entend que d’une oreille distante, il réalise qu’il ne fera jamais de la musique sa vie professionnelle.

1er septembre 2003 + Andrea intègre Yale, avec, devant lui, de longues années d’étude. Quatre ans de licence, puis trois ans de juris doctor avant de pouvoir prétendre passer le barreau de New York pour exercer en tant qu’avocat. Peut être qu’un jour, il finira procureur, comme son père, mais il préfère ne pas y penser. Il a la volonté de fer, Andrea, il met de côté ses envies et ses passions personnelles pour embrasser son destin, celui que d’autres ont tracé pour lui. Il ne pose pas de question, il ne se fait que de rares amis. Parce qu’il veut être le meilleur de la meilleure université du Pays, rien de moins. Parce qu’il faut qu’il se concentre sur toutes ces choses à apprendre, tous ces sujets à maitriser. Parfois, il s’autorise des cours de chant, ou des soirées karaoké. Mais rien qui ne lui rappelle trop vivement qu’il est en train de passer à côté de ce qui fait vibrer son cœur. Il n’a pas l’impression d’avoir le choix. Il n’est pas comme tout le monde. C’est à la rentrée de Yale qu’Andrea réalise qu’il a sans doute un problème, peut-être un problème au cerveau qui le plonge parfois dans une violente dépression ou il a presque envie de mourir, parfois dans une euphorie vive qui lui donne envie d’acheter une maison, une voiture, de sortir et de s’envoyer en l’air. Côté filles, on ne peut pas dire que l’histoire soit très glorieuse. On dénombre à son actif quelques conquêtes, quelques rencontres, mais elles sont plus subies que désirées réellement.

19 mars 2010 + Il n'arrive pas à croire qu'il est là. C'est Emily, sa copine de fac, qui l'a inscrit. Sans savoir qu'il ne fallait pas lui mettre cette tentation sous le nez, parce qu'un soir, il a tout raconté, tout déballé. Qu'il lui a dit comme il aimerait chanter tout le temps. Qu'il lui a dit qu'il voulait tout lâcher pour aller faire les auditions des shows de Broadway. Elle a rempli le formulaire, elle a signé à sa place, et il est là, devant la porte, les mains dans les poches et le coeur qui bat la chamade. Personne ne sait, évidemment - sinon, il ne serait pas là. Surtout pas les membres de sa famille. Dans quelques mois, il aura terminé ses études, il pourra passer le barreau de New York. Depuis le début de l'année, ses résultats baissent, son attention aussi, et son humeur définitivement. Pourtant, pour la première fois depuis longtemps, malgré l'excellence laissée derrière lui, Andrea ressent des choses. La peur, l'excitation, l'adrénaline, l'envie. Toutes ces choses qu'il mettait jusqu'alors de côté et qui ont signé leur apparition dans son coeur à nouveau. Alors, il y va. Et il scelle son destin.

Vous êtes notre Marius Pontmercy.

3 juin 2010 + « J'arrête tout, Maman. Yale, les études, le droit, le barreau de New York, devenir juge, c'est terminé. J'ai déjà raté les cours de cette semaine. Et tu sais, je ne rentrerais pas à la maison. Je sais déjà ce qui m'y attend. Je sais qu'il va se mettre en colère, qu'il va hurler, frapper, taper du poing sur la table, mais je peux plus vivre cette vie. J'en ai assez. Ce n'est pas ce dont j'ai envie - je viens de vivre une chose fantastique que je ne peux même pas partager avec toi. Je ne vais pas rentrer, j'arrête tout. Je t'aime. » Il raccroche le téléphone et ferme les yeux pour empêcher les larmes de couler. Son sac à dos est posé à ses pieds, sa valise contient toutes les affaires qu'il avait emportées à Yale et qu'il a prises avec lui. L'appartement est vide, il n'y a pas même un meuble. Demain, il fera transférer son compte bancaire dans une autre banque - juste au cas où son père décidera de le priver de l'argent mis de côté avec les années. Il n'aura besoin d'argent que quelques temps, le temps de vivre un peu, avant d'être réellement payé. De gagner sa vie. La voix de sa mère sur le répondeur de son portable retentit dans son esprit, mais il abandonne son téléphone sur une petite table que l'ancien locataire a laissé. Une table, et un matelas par terre. Voilà tout ce qu'il y a, mais c'est déjà tellement mieux que tout le reste. Mieux que la chambre d'université oppressante, mieux que sa chambre, chez lui. C'est le début de la liberté.

1er février 2011 + Les représentations des Misérables démarrent, et Andrea, qui ne parle plus à sa famille depuis qu'il a quitté Yale et malgré les menaces répétées de son père, a rencontré Anna, qui joue Eponine à ses côtés. C'est un coup de foudre amical qui s'est produit lors de leur rencontre et ils n'ont hésité qu'un instant avant de se décider à vivre ensemble dans l'appartement - désormais meublé - du jeune homme. Ils sont toujours aussi proches aujourd'hui - personne au monde ne compte autant pour Andrea qu'Anna, et c'est très important pour lui car il n'a plus aucun contact avec aucun membre de sa famille.

13 janvier 2012 + Andrea est diagnostiqué bipolaire par un médecin qui lui donne un traitement et lui explique les conséquences de la maladie, ce qui donne une explication à ses sautes d'humeur répétées et aux difficultés générales rencontrées depuis son plus jeune âge. Quelques jours plus tard, il apprend que son grand-père paternel est mort ; il décide de se rendre à l'enterrement mais essuie les foudres de son père qui entreprend de l'engueuler sur le cercueil, alors il prend la fuite. Sa mère le rappellera plus tard dans la journée, mais c'est la dernière fois qu'il a vu et l'un, et l'autre.

15 septembre 2014 + Andrea est casté comme doublure dans la comédie musicale Un Américain à Paris, et fantasme les premiers rôles qu'il n'a pas décroché depuis un moment. Anna & lui décident de se mettre à la recherche d'un appartement plus grand - ils trouveront finalement leur bonheur, et un troisième colocataire en la personne de Vitaly, quelques mois plus tard. Bon nombre de gens prêtent à Andrea & Anna une relation sentimentale et se plaisent à élaborer des histoires, notamment sur internet - en réalité, il n'y a pas plus fraternelle, comme relation, et ce d'autant qu'Andrea est plutôt attiré par les hommes.

1er février 2018 + Voilà que les répétitions pour Grease commencent. Andrea, qui avait candidaté pour le rôle de Danny Zuko, n'a été pris qu'en guise de doublure de Chris Forbes - un coup dur, et ce d'autant qu'il considère le blond comme son concurrent le plus sérieux. Alors depuis, il est de mauvais poil et traine des pieds - mais ça lui passera, sans doute, il a d'ailleurs pour idée de tenter de rejoindre Anna sur Hamilton après - et si elle n'y est plus, d'en investir lui même la scène. Il ne voit toujours pas ses parents, est toujours célibataire et vit toujours avec Anna & Vitaly.

_________________
† And if you whisper like that...  if you want me like this, and if you need me like that, it was dead long ago but it's all coming back to me, it's so hard to resist and it's all coming back to me, I can barely recall and it's all coming back to me now


Dernière édition par Andrea Kennedy le Ven 16 Fév - 22:37, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

arrivé(e) le : 29/07/2017
Messages : 445
avatar : Sophia Bush
crédits : snape & tumblr
Points : 108
âge du perso : 31 ans
MessageSujet: Re: andrea ▬ no escape from reality Mer 14 Fév - 23:10

Bienvenue ici I love you

_________________
i don't even know
if I believe
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Admin + queen of hearts. »

pseudo : sweet poison (anaïs).
arrivé(e) le : 19/06/2017
Messages : 10550
avatar : eliza taylor.
crédits : sweet poison (avatar).
Points : 1745
âge du perso : vingt-sept ans.
MessageSujet: Re: andrea ▬ no escape from reality Mer 14 Fév - 23:16

bienvenue parmi nous :yes:
bonne chance pour ta fiche :loveu:
si tu as des questions n'hésite pas :calin:

_________________
in the dead of the night, i'll make it up to you.
Took your heart, took your hand, Promise you all that I have Hoping that you understand I'm far from a perfect man. 'Cause honey it's been a hard year It seemed like we're going nowhere. In our darkest hour, in the dead of the night I'll make it up to you. Your hands in mine I'll make it up to you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Admin + queen of hearts. »

pseudo : MARY-W./marie.
arrivé(e) le : 19/06/2017
Messages : 11160
avatar : bob morley, le parfait.
crédits : @my love (avatar), tumblr (gifs) + uc (quote).
Points : 383
âge du perso : trente-deux ans.
MessageSujet: Re: andrea ▬ no escape from reality Jeu 15 Fév - 0:07

votre groupe a l'air bien intéressant :tongue: (j'aime beaucoup ton personnage, même si j'ai pas d'idée de lien :couteau: ) bienvenue :waii: :flirt: bonne chance pour ta fiche :waii:
si tu as des questions, n'hésite pas :ananas:

_________________


soulmates aren't rare

north stars though, they are. by chance, you'll meet someone who encompasses the way home; someone who is home. and you'll love them as they are because they are yours, they exist beneath your skin in your veins, in your bones. (@tumblr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

arrivé(e) le : 18/07/2017
Messages : 8778
avatar : Tom Holland
crédits : Exordium.
Points : 36
âge du perso : 23 ans.
MessageSujet: Re: andrea ▬ no escape from reality Jeu 15 Fév - 0:27

Welc'home :tongue:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : L'Homme du futur
arrivé(e) le : 25/07/2017
Messages : 1243
avatar : Kit H.
crédits : Shiya.
Points : 40
âge du perso : 27 ans
MessageSujet: Re: andrea ▬ no escape from reality Jeu 15 Fév - 9:08

Bienvenue et bon courage pour ta fiche! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : Bohemian Rhapsody
arrivé(e) le : 14/02/2018
Messages : 32
avatar : Jonathan Groff
crédits : shyia pour l'avatar, tumblr pour la signature
Points : 100
âge du perso : 32 ans
MessageSujet: Re: andrea ▬ no escape from reality Jeu 15 Fév - 10:47

Merci beaucoup tout le monde :waii: :flirt: :keur:

_________________
† And if you whisper like that...  if you want me like this, and if you need me like that, it was dead long ago but it's all coming back to me, it's so hard to resist and it's all coming back to me, I can barely recall and it's all coming back to me now
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : pop'n gum
arrivé(e) le : 28/07/2017
Messages : 139
avatar : teresa palmer
crédits : lumos solem. (avatar) tumblr (gifs)
Points : 71
âge du perso : trente ans
MessageSujet: Re: andrea ▬ no escape from reality Jeu 15 Fév - 11:34

Bienvenuue :waii:

_________________

    you have this one life. How do you wanna spend it ? Apologizing ? Regretting ? Questioning ? Running after people who don't see you ? Be brave. Believe in yourself. Do what feels good. Take risks. Make yourself proud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« membre + be young and in love. »

pseudo : kidd, faustine.
arrivé(e) le : 21/01/2018
Messages : 359
avatar : zayn malik.
crédits : self, tumblr.
Points : 40
âge du perso : twenty six.
MessageSujet: Re: andrea ▬ no escape from reality Jeu 15 Fév - 12:26

bienvenue à toi. :cutie:

_________________
// there is nothing you can say or do, I won't cut you loose, no. so break the silence,  we know that we can brave it all. if you're hoping we'll be home, don't be afraid to ask for help, it won't make me love you any less. @ragnboneman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: andrea ▬ no escape from reality

Revenir en haut Aller en bas

andrea ▬ no escape from reality

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the tinder way :: spread your wings :: Bringing Up Baby :: fiches validées-